Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 833,45
    +204,34 (+0,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 485,81
    +17,71 (+1,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

TELUS International annonce ses résultats pour le premier trimestre 2024, la rentabilité et les flux de trésorerie élevés sont au rendez-vous, et réitère ses perspectives pour l’année complète

VANCOUVER, British Columbia, May 09, 2024--(BUSINESS WIRE)--TELUS International (NYSE et TSX : TIXT), entreprise novatrice chef de file en matière d’expérience client numérique qui conçoit, produit et livre des solutions de prochaine génération, dont des solutions d’intelligence artificielle (IA) et de modération de contenu, pour des marques mondiales et créatrices de marché, annonce aujourd’hui ses résultats pour le trimestre clos le 31 mars 2024. TELUS Corporation (TSX : T, NYSE : TU) est l’actionnaire dominant de TELUS International. À moins d’indication contraire, tous les résultats qui figurent dans le présent communiqué de presse, et dans d’autres documents divulgués par TELUS International, sont exprimés en dollars américains, et se rapportent uniquement aux résultats et aux mesures de TELUS International.

« TELUS International a obtenu des résultats pour le premier trimestre conformes à nos attentes, dans un contexte de pressions macroéconomiques persistantes, affirme Jeff Puritt, président et chef de la direction de TELUS International. À tous les niveaux et dans tous les secteurs de notre entreprise, le mot d’ordre reste le même : devenir le partenaire de choix en matière d’expérience client alimentée par l’IA pour nos clients actuels et potentiels et nos partenaires, ainsi que dans l’ensemble de notre secteur d’activités avec nos offres complètes de services et notre expertise insurpassables. Dans cette optique, nous commençons à récolter le fruit de nos efforts, qui se manifeste par les mandats que les clients nous confient, l’évolution continue de nos capacités, les partenariats que nous formons et les reconnaissances du secteur que nous recevons. »

Et M. Puritt d’ajouter : « L’intérêt croissant des clients pour l’IA générative avec Fuel iX, dont notre équipe WillowTree est responsable, est très encourageant. Le lancement de la version bêta de Fuel iX Core et de Fuel iX Apps, deux nouvelles couches de solutions mises en marché en avril dans le cadre de la feuille de route de notre moteur d’IA pour entreprise, est venu donner un coup d’accélérateur. Au premier trimestre, l’équipe de vente WillowTree a conclu, grâce à Fuel iX, des ententes avec deux sociétés de services financiers américaines bien établies, dont Inspira Financial. L’équipe a également obtenu des mandats auprès d’une multinationale effectuant des enquêtes sur la solvabilité des consommateurs, d’une société américaine de biotechnologie, d’une chaîne de cinémas qui exploite le deuxième circuit de salles en importance aux États-Unis, et de Coach, une entreprise de mode mondiale, entre autres nouveaux clients. L’équipe de vente de TELUS International, qui œuvre à l’échelle mondiale, a aussi conclu des ententes avec plusieurs nouveaux clients au cours du trimestre, notamment une société multinationale du domaine de l’hôtellerie et un géant du commerce électronique mondial établi au Canada. Nous avons aussi élargi notre mandat avec plusieurs de nos clients de longue date, notamment l’un des plus grands fournisseurs mondiaux de services logistiques, une société chef de file en services de covoiturage et un conglomérat américain de télécommunications et de médias. Nous continuons sur notre lancée dans le domaine des solutions de données d’IA grâce à notre excellente relation avec Google notamment, et travaillons assidûment avec de nombreux développeurs de modèles d’IA fondamentaux sur des projets pilotes et des opportunités. Nous continuons également à bénéficier de la croissance constante de TELUS Corporation, notre société mère et client principal, une croissance qui est notamment alimentée par les activités de TELUS Santé et qui devrait se poursuivre en 2024. »

PUBLICITÉ

« Pour notre équipe mondiale, l’année a aussi commencé sous le signe d’éloges bien mérités, l’équipe s’étant hissée dans des classements d’entreprises et ayant reçu des marques de reconnaissance et des prix. Nous avons notamment obtenu le rang de leader dans l’évaluation PEAK Matrix Assessment 2024 du Everest Group pour les solutions d’annotation et d’étiquetage des données pour l’IA et l’apprentissage-machine, et nous nous sommes taillé une place au classement The Global Outsourcing 100 pour la huitième année consécutive, ce qui nous place parmi les meilleurs fournisseurs en termes de taille et de croissance, de références clients, de récompenses et de certifications, de programmes pour l’innovation et de responsabilité sociale de l’entreprise. Par ailleurs, pour la huitième année consécutive, notre entreprise a été récompensée par le Business Intelligence Group, qui lui a décerné le prix 2024 Excellence in Customer Service, pour l’engagement et la contribution de notre équipe à la transformation de l’expérience client dans l’économie numérique d’aujourd’hui », ajoute M. Puritt.

« Au premier trimestre 2024, TELUS International a maintenu un niveau de rentabilité élevé et a continué à générer des flux de trésorerie importants, malgré les pressions macroéconomiques persistantes, affirme Gopi Chande, chef des services financiers. En plus des importants programmes d’amélioration de la rentabilité exécutés au cours des neuf derniers mois et sur lesquels nous avons pu appuyer nos activités sur de solides bases au début de l’année, nous sommes sur la voie de la reprise, nos résultats au premier trimestre reflétant l’importance que notre équipe mondiale a mise sur les gains d’efficacité, tout en gérant avec soin nos charges et nos dépenses en immobilisations pour générer un flux de trésorerie solide. »

« Prudentes, nos perspectives pour 2024 demeurent inchangées sur la base de notre appréciation de la demande des clients et de nos hypothèses concernant les conditions macroéconomiques à court terme. Néanmoins, nous nous attendons toujours à un redressement de la demande vers la fin de 2024. Toute l’entreprise continue de viser une croissance rentable en investissant dans les ventes et le marketing, et de favoriser l’innovation technologique permanente. Notre bilan reste sain et notre niveau d’endettement se situe dans notre fourchette d’équilibre, et une forte génération de flux de trésorerie nous permettra de poursuivre le remboursement de la dette jusqu’à la fin de l’année 2024 », conclut Mme Chande.

Voici quelques faits saillants des résultats financiers et opérationnels, qui comprennent un certain nombre de mesures et ratios financiers non conformes aux PCGR. Voir la section « Mesures non conformes aux PCGR » du présent communiqué pour obtenir une analyse de ces mesures et ratios. À partir du trimestre clos le 31 mars 2024, nous n’exclurons plus les charges liées à la rémunération à base d’actions, les variations des provisions liées aux regroupements d’entreprises et les effets fiscaux de ces éléments, selon le cas, dans notre présentation du bénéfice net rajusté, du bénéfice dilué et non dilué par action rajusté, et du BAIIA rajusté. Nous sommes d’avis que cette présentation est plus représentative de la performance sous-jacente de l’entreprise et qu’elle permet de mieux aligner la présentation de ces mesures et ratios financiers non conformes aux PCGR sur les mesures et ratios comparables de TELUS Corporation, notre société mère. Toutes les données financières comparatives présentées ici ont été traitées à nouveau pour les rendre conformes à la présentation de la période actuelle.

Résumé du T1 2024 vs T1 2023

  • Produits d’exploitation de 657 millions de dollars, soit une baisse de 29 millions de dollars ou de 4 pour cent sur un an selon nos résultats déclaré et une baisse de 5 pour cent selon nos résultats en devise constante1. Ce résultat s’explique par la baisse des produits d’exploitation provenant d’un important client du secteur des médias sociaux et d’autres secteurs verticaux, notamment ceux du commerce électronique et des technologies financières ainsi que des voyages et de l’hôtellerie. Ces données mettent en évidence les conditions macroéconomiques, qui ont été néanmoins partiellement compensées par la croissance des services fournis aux clients existants, dont TELUS Corporation et Google, ainsi que par l’ajout de nouveaux clients depuis la même période de l’exercice précédent; le chiffre d’affaires au premier trimestre incluait l’effet favorable de moins de 1 pour cent associé à l’affaiblissement du dollar américain par rapport à l’euro.

  • Bénéfice net de 28 millions de dollars et bénéfice dilué par action de 0,05 $, comparativement à un bénéfice net de 14 millions de dollars et à un bénéfice dilué par action de 0,05 $, respectivement, au cours du même trimestre de l’année précédente. Ces chiffres témoignent d’autres revenus provenant de provisions liées au regroupement d’entreprises et d’une baisse de la rémunération à base d’actions, des salaires et avantages sociaux, lesquels sont partiellement contrebalancés par une baisse des revenus, tandis que le bénéfice dilué par action a été affecté par une augmentation du nombre moyen pondéré d’actions diluées en circulation au cours de la période. La marge bénéficiaire nette, calculée en divisant le bénéfice net par les produits d’exploitation pour la période, était de 4,3 pour cent, par rapport à 2,0 pour cent au même trimestre de l’exercice précédent. Le bénéfice net et le bénéfice dilué par action incluent l’effet des frais d’acquisition et d’intégration, l’amortissement des actifs incorporels acquis et l’accroissement des intérêts sur les ventes d’options de vente, entre autres éléments. Le bénéfice net rajusté1, qui exclut l’effet de ces éléments, s’est élevé à 65 millions de dollars, comparativement à 63 millions de dollars au même trimestre de l’année précédente, en raison d’autres revenus provenant de provisions liées au regroupement d’entreprises et d’une baisse des charges de rémunération à base d’actions, qui ont été contrebalancées par une baisse des produits d’exploitation supérieure à la baisse des charges d’exploitation.

  • Le BAIIA rajusté1 s’est élevé à 153 millions de dollars, soit une augmentation de 9 pour cent par rapport aux 141 millions de dollars du même trimestre de l’année précédente. Cette augmentation s’explique principalement par les autres revenus provenant de provisions liées au regroupement d’entreprises et d’une baisse de la charge de rémunération à base d’actions, qui ont été partiellement contrebalancées par une baisse des produits d’exploitation. La marge du BAIIA rajusté1 était de 23,3 pour cent, une amélioration de 270 points de base, comparativement à 20,6 pour cent au même trimestre de l’exercice précédent, en raison des facteurs mentionnés ci-haut et de changements dans la composition de notre chiffre d’affaires dans divers marchés verticaux et territoires. Le bénéfice dilué par action rajusté1 a été de 0,22 $, comparativement à 0,23 $ au même trimestre de l’exercice précédent, en raison d’une augmentation du nombre moyen pondéré d’actions diluées en circulation au cours de la période.

  • Les liquidités générées par les activités d’exploitation se sont élevées à 126 millions de dollars et les flux de trésorerie disponibles1, à 107 millions de dollars, ce qui représente des hausses de 58 pour cent et de 65 pour cent, respectivement, sur un an. Ces hausses découlent principalement de l’augmentation des entrées nettes provenant du fonds de roulement, elle-même alimentée par une hausse des rentrées de fonds provenant de TELUS Corporation, et d’une diminution de l’impôt sur le bénéfice, et ont été partiellement contrebalancées par la baisse des bénéfices d’exploitation et, dans le cas des flux de trésorerie disponibles, par l’augmentation des dépenses en immobilisations.

  • Le ratio de levier financier dette nette-BAIIA rajusté1 conformément à la convention de crédit était de 2,9x au 31 mars 2024, soit une amélioration par rapport à 2,8x au 31 décembre 2023. Il est resté dans notre fourchette cible de 2 à 3x.

  • Les effectifs étaient composés de 74 590 membres de l’équipe au 31 mars 2024, soit une baisse de 3 pour cent sur un an qui s’explique principalement par les réductions de personnel faites depuis le premier trimestre de l’année précédente, en particulier en Europe, pour être en phase avec les volumes de la demande.

Une analyse de nos résultats d’exploitation figure dans notre rapport de gestion pour le trimestre clos le 31 mars 2024, accessible sur SEDAR et à titre d’Annexe 99.2 du formulaire 6-K sur EDGAR. Ces publications et des renseignements additionnels sont aussi disponibles sur le site telusinternational.com/investors.

1 La croissance des produits d’exploitation en devise constante, la marge du BAIIA rajusté, le BPA dilué rajusté et le ratio de levier financier dette nette-BAIIA rajusté sont des ratios non conformes aux PCGR, tandis que le bénéfice net rajusté, le BAIIA rajusté et le flux de trésorerie disponible sont des mesures financières non conformes aux PCGR. Consultez la section « Mesures financières non conformes aux PCGR » du présent communiqué.

Perspectives

Pour l’ensemble de l’année 2024, la direction continue de prévoir :

  • Des produits d’exploitation de l’ordre de 2 790 à 2 850 millions de dollars, soit une croissance de 3 à 5 pour cent.

  • Un BAIIA rajusté entre 623 et 643 millions de dollars, soit une croissance de 7 à 10 pour cent, et une marge du BAIIA rajusté entre 22,3 et 22,6 pour cent.

  • Un BPA dilué rajusté entre 0,93 $ et 0,98 $, soit une croissance de 7 à 13 pour cent.

Conférence téléphonique avec les investisseurs pour le T1 2024

TELUS International tiendra une conférence téléphonique aujourd’hui le 9 mai 2024 à 10 h 30 (heure de l’Est) / 7 h 30 (heure du Pacifique), au cours de laquelle la direction présentera les résultats du premier trimestre et répondra aux questions d’analystes sélectionnés. La conférence téléphonique sera diffusée en direct sur le site web des relations avec les investisseurs de TELUS International, à https://www.telusinternational.com/investors/news-events, où elle sera ensuite accessible en différé.

Mesures financières non conformes aux PCGR

Ce communiqué contient de l’information financière non conforme aux PCGR; le rapprochement avec les mesures conformes aux PCGR est présenté à la fin du présent communiqué. Nous communiquons certaines mesures non conformes aux PCGR qui servent l’analyse de notre rendement, mais elles n’ont pas de définition normalisée en vertu des Normes internationales d’information financière (IRFS) telles qu’elles sont établies par le Conseil des normes comptables internationales (CNCI). Ces mesures financières non conformes aux PCGR et ces ratios non conformes aux PCGR peuvent ne pas être comparables à des mesures ou à des ratios conformes aux PCGR et peuvent ne pas être comparables à des mesures financières non conformes aux PCGR ou à des ratios non conformes aux PCGR portant le même nom et présentés par d’autres entreprises, y compris celles de notre secteur d’activité et de TELUS Corporation, notre actionnaire contrôlant.

Le BAIIA rajusté, le bénéfice net rajusté, le flux de trésorerie disponible, les produits d’exploitation en devise constante et la dette nette sont des mesures financières non conformes aux PCGR, et la marge du BAIIA rajusté, le BPA dilué rajusté, la croissance des produits d’exploitation en devise constante et le ratio de levier financier dette nette-BAIIA rajusté sont des ratios non conformes aux PCGR.

À partir du trimestre clos le 31 mars 2024, nous n’exclurons plus les charges liées à la rémunération à base d’actions, les variations des provisions liées aux regroupements d’entreprises et les effets fiscaux de ces éléments, selon le cas, dans notre présentation du bénéfice net rajusté, du bénéfice dilué et non dilué par action rajusté, et du BAIIA rajusté. Nous sommes d’avis que cette présentation est plus représentative de la performance sous-jacente de l’entreprise et qu’elle permet de mieux aligner la présentation de ces mesures et ratios financiers non conformes aux PCGR sur les mesures et ratios comparables de TELUS Corporation, notre société mère. Toutes les données financières comparatives présentées ici ont été traitées à nouveau pour les rendre conformes à la présentation de la période actuelle.

Mesure couramment utilisée par nos homologues du secteur, le BAIIA rajusté permet aux investisseurs de comparer et d’évaluer notre rendement opérationnel relatif. Nous utilisons cette mesure pour évaluer notre capacité à assurer le service des facilités d’emprunt existantes et nouvelles et pour financer des occasions de croissance et des cibles d’acquisition. En outre, certains engagements financiers liés à notre facilité de crédit, y compris concernant notre ratio de levier dette nette-BAIIA rajusté, sont fondés sur le BAIIA rajusté, ce qui nous oblige à surveiller l’évolution de cette mesure financière non conforme aux PCGR. Le BAIIA rajusté ne doit pas être considéré comme une mesure de substitution au bénéfice net dans l’évaluation de notre rendement financier. Il ne doit pas non plus être utilisé comme une mesure de remplacement des flux de trésorerie d’exploitation actuels et futurs. Nous sommes d’avis, cependant, qu’une mesure financière présentant le bénéfice net rajusté pour ces éléments fournit à la direction une façon plus fiable d’évaluer le rendement d’une période à l’autre. De plus, une telle mesure permettrait aux investisseurs de mieux évaluer les tendances sous-jacentes de nos activités, notre rendement opérationnel et notre stratégie commerciale globale.

Nous excluons du bénéfice net rajusté et du BAIIA rajusté des éléments tels que les gains ou pertes de change liés aux acquisitions, à l’intégration et autres et, en outre, en ce qui concerne le bénéfice net rajusté, l’accroissement des intérêts sur la vente d’options de vente, l’amortissement des actifs incorporels acquis et l’effet fiscal de ces ajustements. Les rapprochements complets du BAIIA rajusté et du bénéfice net rajusté avec les mesures PCGR comparables sont inclus à la fin de ce communiqué.

Nous calculons le flux de trésorerie disponible en soustrayant les dépenses en immobilisations du flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation, puisque nous croyons que les dépenses en immobilisations sont un coût récurrent nécessaire au maintien de nos immobilisations productives et au soutien de nos activités internes. Nous utilisons cette mesure pour évaluer les flux de trésorerie générés par nos activités courantes qui peuvent être utilisés pour répondre à nos obligations financières, assumer le service des facilités d’emprunt, réinvestir dans l’entreprise et financer partiellement nos acquisitions futures.

La marge du BAIIA rajusté est calculée en divisant le BAIIA rajusté par les produits d’exploitation consolidés. Nous suivons régulièrement l’évolution de la marge du BAIIA rajusté pour évaluer notre rendement opérationnel par rapport aux budgets établis, aux objectifs opérationnels et au rendement de nos homologues du secteur.

La direction utilise le BPA dilué rajusté pour évaluer la rentabilité de nos activités commerciales par action. Nous surveillons régulièrement le BPA dilué rajusté puisqu’il offre à la direction et aux investisseurs une façon plus fiable de comparer notre rendement opérationnel d’une période à l’autre afin de mieux comprendre notre capacité à gérer les coûts opérationnels et à générer des profits. Le BPA dilué rajusté est calculé en divisant le bénéfice net rajusté par le nombre moyen pondéré dilué d’actions en circulation au cours de la période.

Les produits d’exploitation en devise constante sont utilisés par la direction pour évaluer les produits d’exploitation, la mesure PCGR la plus directement comparable, en excluant l’incidence des fluctuations des taux de change. Les produits d’exploitation en devise constante sont calculés comme les produits de la période en cours convertis à l’aide des taux de change moyens en vigueur au cours de la période antérieure comparable.

La croissance des produits d’exploitation en devise constante est utilisée par la direction pour évaluer la croissance des produits, la mesure PCGR la plus directement comparable, en excluant l’incidence des fluctuations des taux de change. La croissance des produits d’exploitation en devise constante est calculée comme la croissance des produits de la période actuelle convertie à l’aide des taux de change moyens en vigueur dans la période antérieure comparable.

Le ratio de levier financier de dette nette-BAIIA rajusté, conformément à notre convention de crédit, est calculé sur la base de la dette nette et du BAIIA rajusté, tous deux conformes à notre convention de crédit. Nous visons à maintenir un ratio de levier financier dette nette-BAIIA rajusté dans une fourchette de 2 à 3x. Nous pourrions dévier de cette cible pour réaliser des acquisitions et saisir d’autres occasions stratégiques pouvant nous obliger à emprunter des fonds supplémentaires. Par ailleurs, le maintien de notre ratio dans cette fourchette cible dépend de notre capacité à continuer de faire croître nos activités, de la conjoncture économique générale, des tendances dans le secteur et d’autres facteurs.

Nous n’avons présenté aucun rapprochement quantitatif de nos perspectives pour l’exercice 2024 concernant la marge du BAIIA rajusté et le BPA dilué rajusté et de nos perspectives pour l’exercice 2024 concernant la marge bénéficiaire nette et le BPA dilué, car nous n’avons pas été en mesure, sans déployer des efforts déraisonnables, de calculer certains éléments de rapprochement avec certitude, ce qui pourrait avoir une incidence importante sur la comptabilisation de ces mesures et ratios financiers.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs concernant l’entreprise, ses activités ainsi que sa situation et son rendement financiers, ainsi que ses plans, ses objectifs et ses attentes relativement à ses activités, et à sa situation et son rendement financiers. Tout énoncé contenu dans le présent document qui ne rapporte pas un fait avéré peut être considéré comme un énoncé prospectif. Dans certains cas, vous pouvez déterminer qu’un énoncé est prospectif s’il contient des verbes conjugués au conditionnel ou au futur ou des termes comme « anticiper », « avoir l’intention de », « bien placé pour », « but », « chercher à », « cible », « continuer », « croire », « envisager », « estimer », « objectif », « plan », « potentiel », « pourrait », « présumer », « prévoir », « s’attendre à », « viser » ainsi que d’autres termes similaires qui supposent ou annoncent des événements ou des tendances à venir, ou la forme négative de ces termes ou d’autres termes comparables. Ces énoncés prospectifs sont fondés sur nos attentes, nos estimations, nos prévisions et nos projections concernant l’entreprise et le secteur dans lequel elle œuvre ainsi que les croyances et les hypothèses de la direction. Ils ne sont pas un gage de rendement ou de développement et impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui échappent dans certains cas à notre volonté. Nous n’acceptons aucune obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs en raison de l’émergence de nouveaux renseignements, d’événements à venir, d’incertitudes ou autres, à moins que la loi ne l’exige.

Plus précisément, nous avons formulé plusieurs hypothèses sous-jacentes à nos perspectives financières pour l’exercice 2024, y compris des hypothèses clés concernant notre capacité à mettre en œuvre notre stratégie de croissance, notamment en élargissant les services offerts aux clients actuels et en attirant de nouveaux clients; notre capacité à enraciner encore davantage notre culture d’entreprise et à assurer la compétitivité de nos offres de services; notre capacité à attirer et à retenir des talents; et notre capacité à tirer profit de notre acquisition de WillowTree. Nous en avons également formulé au sujet de la taille et du taux de croissance relatif de nos secteurs verticaux cibles; de nos prévisions en matière d’exploitation et de dépenses en immobilisations; et des effets de diverses circonstances à l’échelle mondiale, dont le risque de récession, l’inflation, la hausse des taux d’intérêt, le conflit en Ukraine et l’émergence d’éventuels variants de la COVID-19, sur nos activités et celles de nos clients. Pour établir nos perspectives financières, l’équipe de direction évalue l’incidence que les tendances actuelles auront sur nos activités. Ces prévisions peuvent ne pas être adéquates dans d’autres circonstances.

Différents facteurs de risque peuvent faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des résultats attendus, notamment ce qui suit :

  • Nous faisons face à une concurrence intense de la part d’entreprises qui offrent des services semblables aux nôtres.

  • Nos résultats commerciaux et financiers ont été, et pourraient être, affectés par divers événements à l’échelle mondiale et par les répercussions de ces derniers sur les activités de nos clients et sur la demande envers nos services.

  • Parce que la majorité de nos coûts sont fixes à court terme, nous pourrions avoir de la difficulté à rajuster immédiatement notre structure de coûts en réponse à la baisse prolongée de la demande.

  • Deux clients comptent pour une part importante de nos produits d’exploitation, et la perte ou la réduction de nos activités auprès de ces clients, ou découlant de la consolidation de ces clients, ou de tout autre client important pourrait avoir d’importantes répercussions négatives sur nos activités, notre situation financière, notre rendement financier et nos perspectives.

  • Nos capacités de croissance et de rentabilité pourraient être grandement affectées si les changements technologiques, y compris l’utilisation de l’IA générative, et les attentes des clients surpassaient nos offres de services et le développement de nos outils et processus internes, ou si nous étions incapables de répondre aux attentes des clients.

  • La concurrence est intense sur le marché de l’emploi, et nos perspectives de croissance sont tributaires de notre capacité à attirer et à retenir suffisamment de personnes qualifiées au sein de notre équipe.

  • L’impossibilité d’assurer la pérennité de notre culture unique au fur et à mesure de notre croissance pourrait compromettre nos services, notre rendement financier et nos activités.

  • Nos activités pourraient subir des conséquences négatives si nous perdions des membres de notre haute direction.

  • Il se pourrait que nous ne soyons pas en mesure de déterminer, d’exécuter, d’intégrer et de réaliser les avantages des acquisitions ou de gérer les risques connexes.

  • La divulgation non autorisée de données sensibles ou confidentielles sur la clientèle, par cyberattaque ou d’autres moyens, peut nous exposer à des contentieux longs et coûteux, entacher notre réputation, entraîner la perte de clients et influer négativement sur nos produits d’exploitation.

  • Notre entreprise pourrait ne pas se développer selon nos attentes actuelles en raison de la réaction négative du public à l’impartition à l’étranger, de facteurs liés à la modération de contenu, de projets de loi, de notre utilisation de l’IA ou d’autres mesures.

  • Nos politiques, procédures et programmes visant à préserver la santé et la sécurité des membres de notre équipe, en particulier des modérateurs de contenu, peuvent ne pas être adéquats, ce qui pourrait nuire à notre capacité à attirer et à retenir du personnel et faire augmenter nos coûts, notamment si des poursuites sont intentées contre nous.

  • Nos activités seraient touchées négativement si des personnes qui fournissent des services d’annotation de données par l’entremise des solutions de production participative de Solutions de données en intelligence artificielle de TELUS International étaient classées comme des employés et non comme des contractuels indépendants.

  • La structure à deux catégories d’actions prévue dans nos statuts a pour effet de concentrer le contrôle des voix et la capacité d’influencer les affaires de l’entreprise au sein de TELUS.

  • TELUS continuera de contrôler le conseil d’administration de TELUS International pour un avenir prévisible.

  • Le cours des actions à droit de vote subalterne pourrait subir l’incidence d’un faible volume de transactions et diminuer en raison de ventes futures ou de la probabilité perçue de ventes futures, par nous ou nos actionnaires, sur le marché public.

Ces facteurs de risque ainsi que d’autres facteurs pouvant avoir une incidence sur nos activités, notre situation financière et nos résultats d’exploitation sont aussi décrits dans la section des facteurs de risque de notre rapport annuel, accessible sur SEDAR+, et à l’article 3D de notre rapport annuel sur formulaire 20-F daté du 9 février 2024 et accessible sur EDGAR.

 

TELUS International (Canada) inc.
États consolidés intermédiaires condensés des bénéfices
(non audités)

 

 

 

 

Trimestre

Périodes terminées le 31 mars

(en millions de dollars, sauf le bénéfice par action)

 

2024

 

2023

PRODUITS D’EXPLOITATION

 

657 $

 

686 $

 

 

 

 

 

CHARGES D’EXPLOITATION

 

 

 

 

Salaires et avantages sociaux

 

416

 

428

Achat de biens et services

 

116

 

103

Rémunération à base d’actions

 

1

 

14

Acquisition, intégration et autres

 

7

 

16

Dépréciation

 

34

 

33

Amortissement des immobilisations incorporelles

 

45

 

46

 

 

619

 

640

 

 

 

 

 

BÉNÉFICE D’EXPLOITATION

 

38

 

46

 

 

 

 

 

AUTRES CHARGES (PRODUITS)

 

 

 

 

Variation des provisions liées aux regroupements d’entreprises

 

(29)

 

Charge d’intérêt

 

35

 

33

Perte (gain) de change

 

(5)

 

1

BÉNÉFICE AVANT IMPÔTS

 

37

 

12

Charge (recouvrement) d’impôt

 

9

 

(2)

BÉNÉFICE NET

 

28 $

 

14 $

 

 

 

 

 

BÉNÉFICE PAR ACTION

 

 

 

 

De base

 

0,10 $

 

0,05 $

Dilué

 

0,05 $

 

0,05 $

 

 

 

 

 

NOMBRE TOTAL MOYEN PONDÉRÉ D’ACTIONS EN CIRCULATION (en millions)

 

 

 

 

De base

 

274

 

273

Dilué

 

289

 

276

 

TELUS International (Canada) inc.
États consolidés intermédiaires condensés de la situation financière
(non audités)

 

 

Au (en millions)

 

31 mars 2024

 

31 décembre 2023

ACTIFS

 

 

 

 

Actif à court terme

 

 

 

 

Trésorerie et équivalents de trésorerie

 

154 $

 

127 $

Comptes clients

 

471

 

498

Créances des sociétés affiliées

 

47

 

62

Impôts sur les bénéfices et autres impôts à recevoir

 

2

 

5

Charges payées d’avance et autres actifs

 

55

 

35

Tranche à court terme des actifs dérivés

 

17

 

16

 

 

746

 

743

Actif à long terme

 

 

 

 

Immobilisations corporelles, montant net

 

500

 

517

Immobilisations incorporelles, montant net

 

1 501

 

1 546

Fonds commercial

 

1 951

 

1 963

Actifs dérivés

 

4

 

Impôts différés

 

28

 

29

Autres actifs à long terme

 

25

 

25

 

 

4 009

 

4 080

Total de l’actif

 

4 755 $

 

4 823 $

 

 

 

 

 

PASSIF ET CAPITAUX PROPRES

 

 

 

 

Passif à court terme

 

 

 

 

Comptes créditeurs et charges à payer

 

280 $

 

290 $

Engagements envers les sociétés affiliées

 

179

 

178

Impôts sur les bénéfices et autres impôts à payer

 

63

 

57

Provisions courantes

 

1

 

2

Tranche à court terme de la dette à long terme

 

120

 

122

 

 

643

 

649

Passifs à long terme

 

 

 

 

Provisions

 

165

 

191

Dette à long terme

 

1 593

 

1 628

Passifs dérivés

 

 

12

Impôts différés

 

285

 

290

Autres passifs à long terme

 

19

 

16

 

 

2 062

 

2 137

Total du passif

 

2 705

 

2 786

 

 

 

 

 

Capitaux propres

 

2 050

 

2 037

Total du passif et des capitaux propres

 

4 755 $

 

4 823 $

 

 

 

TELUS International (Canada) inc.
États consolidés intermédiaires condensés des flux de trésorerie
(non audités)

 

 

 

 

Trimestre

Périodes terminées le 31 mars (en millions de dollars)

 

2024

 

2023

ACTIVITÉS D’EXPLOITATION

 

 

 

 

Bénéfice net

 

28 $

 

14 $

Rajustements :

 

 

 

 

Dépréciation et amortissement

 

79

 

79

Charge d’intérêt

 

35

 

33

Charge (recouvrement) d’impôt

 

9

 

(2)

Rémunération à base d’actions

 

1

 

14

Variation des provisions liées aux regroupements d’entreprises

 

(29)

 

Variation de la valeur marchande des dérivés et autres

 

(6)

 

1

Variation nette des éléments hors trésorerie du fonds de roulement lié aux activités d’exploitation

 

11

 

(50)

Impôts sur les bénéfices payés, montant net

 

(2)

 

(9)

Flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation

 

126

 

80

 

 

 

 

 

ACTIVITÉS D’INVESTISSEMENT

 

 

 

 

Paiements en trésorerie au titre des immobilisations

 

(22)

 

(14)

Paiements en trésorerie au titre des acquisitions, montant net

 

(3)

 

(850)

Flux de trésorerie affectés aux activités d’investissement

 

(25)

 

(864)

 

 

 

 

 

ACTIVITÉS DE FINANCEMENT

 

 

 

 

Actions émises

 

1

 

1

Retenues d’impôts payées dans le cadre du règlement net en actions d’attributions de titres de capitaux propres

 

(2)

 

(1)

Dette à long terme émise

 

45

 

963

Remboursement de la dette à long terme

 

(94)

 

(137)

Intérêts payés sur les facilités de crédit

 

(24)

 

(26)

Flux de trésorerie (consommé) généré par les activités de financement

 

(74)

 

800

 

 

 

 

 

Incidence de la variation des taux de change sur la trésorerie et les équivalents de trésorerie

 

 

1

 

 

 

 

 

SITUATION DE TRÉSORERIE

 

 

 

 

Hausse de la trésorerie et des équivalents de trésorerie

 

27

 

17

Trésorerie et équivalents de trésorerie, au début de la période

 

127

 

125

Trésorerie et équivalents de trésorerie, à la fin de la période

 

154 $

 

142 $

 

 

Rapprochements non conformes aux PCGR
(non audités)

 

 

 

 

Trimestre clos le
31 mars

(en millions, sauf pour les pourcentages)

 

2024

 

2023

Produits d’exploitation déclarés

 

657 $

 

686 $

Incidence des taux de change sur les produits d’exploitation de la période en cours en fonction des taux de la période de comparaison

 

(2)

 

10

Produits d’exploitation en devise constante

 

655 $

 

696 $

Croissance des produits d’exploitation

 

(4) %

 

15 %

Croissance des produits d’exploitation en devise constante

 

(5) %

 

16 %

 

 

 

Trimestre clos le
31 mars

(en millions de dollars, sauf les montants par action)

 

2024

 

2023

Bénéfice net

 

28 $

 

14 $

Réintégrer (déduire) :

 

 

 

 

Acquisition, intégration et autres

 

7

 

16

Amortissement des immobilisations incorporelles acquises

 

42

 

44

Accroissement des intérêts sur les ventes d’options de vente

 

3

 

3

Perte (gain) de change

 

(5)

 

1

Incidence fiscale des ajustements ci-dessus

 

(10)

 

(15)

Bénéfice net rajusté

 

65 $

 

63 $

Bénéfice par action de base rajusté

 

0,24 $

 

0,23 $

Bénéfice par action dilué rajusté

 

0,22 $

 

0,23 $

 

 

 

Trimestre clos le
31 mars

(en millions, sauf pour les pourcentages)

 

2024

 

2023

Bénéfice net

 

28 $

 

14 $

Réintégrer (déduire) :

 

 

 

 

Acquisition, intégration et autres

 

7

 

16

Dépréciation et amortissement

 

79

 

79

Charge d’intérêt

 

35

 

33

Perte (gain) de change

 

(5)

 

1

Charge (recouvrement) d’impôt

 

9

 

(2)

BAIIA rajusté

 

153 $

 

141 $

Marge bénéficiaire nette

 

4,3 %

 

2,0 %

Marge du BAIIA rajusté

 

23,3 %

 

20,6 %

 

 

 

 

Trimestre clos le
31 mars

(millions)

 

2024

 

2023

Flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation

 

126 $

 

80 $

Déduction des dépenses en immobilisations

 

(19)

 

(15)

Flux de trésorerie disponible

 

107 $

 

65 $

 

Au (en millions, sauf pour le ratio)

 

31 mars
2024

 

31 décembre
2023

 

 

 

 

 

Facilités de crédit en cours

 

1 436 $

 

1 463 $

Utilisation éventuelle des facilités

 

7

 

7

Charge liée aux provisions relatives aux ventes d’option de vente1

 

57

 

68

Solde de trésorerie2

 

(150)

 

(127)

Dette nette conformément à la convention de crédit

 

1 350 $

 

1 411 $

BAIIA rajusté (12 derniers mois)

 

594 $

 

582 $

Rajustements requis conformément à la convention de crédit

 

(129) $

 

(84) $

Ratio de levier financier dette nette-BAIIA rajusté conformément à la convention de crédit

 

2,9

 

2,8

1 En fonction du montant non actualisé payable en espèces sur les provisions estimées relatives aux ventes d’options de vente associées à l’acquisition de WillowTree.
2 Le solde de trésorerie maximal permis à titre de réduction de la dette nette, conformément à la convention de crédit, est de 150 millions de dollars.

À propos de TELUS International

TELUS International (NYSE et TSX : TIXT) conçoit, produit et livre des solutions numériques de prochaine génération afin d’améliorer l’expérience client de marques mondiales et créatrices de marché. Ses services appuient le cycle de vie complet de transformation numérique de ses clients et leur permettent d’adopter plus rapidement les technologies numériques de nouvelle génération pour améliorer leurs résultats. Les solutions intégrées de TELUS International englobent la stratégie numérique, l’innovation, les services-conseils et la conception, la gestion du cycle de vie des technologies de l’information (solutions gérées, automatisation intelligente et solutions de données complètes fondées sur l’intelligence artificielle, comme la vision par ordinateur), l’expérience client omnicanal ainsi que la confiance et la sécurité, y compris la modération de contenu. TELUS International soutient des entreprises à toutes les étapes de leur croissance. Elle collabore avec différentes marques dans des secteurs stratégiques, comme ceux des technologies et des jeux, des communications et des médias, du commerce électronique, des technologies financières, des services bancaires et financiers, de l’assurance, de la santé et d’autres domaines.

La culture de bienveillance unique de TELUS International favorise la diversité et l’inclusion. Les politiques, ateliers et groupes de ressources de l’entreprise en témoignent, tout comme ses pratiques d’embauche axées sur l’égalité des chances dans toutes les régions où elle exerce ses activités. Depuis 2007, l’entreprise a eu une incidence positive sur la vie de plus de 1,2 million de citoyens de partout dans le monde. Elle redonne aux collectivités et vient en aide aux personnes dans le besoin grâce à des activités de bénévolat à grande échelle et à des dons. Les cinq Comités d’investissement communautaire de TELUS International ont versé 5,6 millions de dollars à des organismes de bienfaisance locaux depuis 2011. Pour en savoir plus, visitez telusinternational.com/fr.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20240509252480/fr/

Contacts

Relations avec les investisseurs de TELUS International

Jason Mayr
604-695-3455
ir@telusinternational.com

Relations médiatiques de TELUS International

Ali Wilson
604-328-7093
media.relations@telusinternational.com