La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 783,41
    -135,09 (-2,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 348,60
    -78,54 (-2,29 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,27 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9693
    -0,0145 (-1,47 %)
     
  • Gold future

    1 651,70
    -29,40 (-1,75 %)
     
  • BTC-EUR

    19 532,98
    -317,48 (-1,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    434,61
    -9,92 (-2,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,43
    -4,06 (-4,86 %)
     
  • DAX

    12 284,19
    -247,44 (-1,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 018,60
    -140,92 (-1,97 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,88 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 153,83
    -159,30 (-0,58 %)
     
  • HANG SENG

    17 933,27
    -214,68 (-1,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,0857
    -0,0398 (-3,54 %)
     

Telecoop connecte téléphonie et transition écologique

Permettre à tous de se réapproprier ses usages numériques et offrir des services télécoms plus transparents, plus écologiques et plus respectueux de la vie privée : c’est toute l’ambition de TeleCoop que nous détaille Marion Graeffly, l’une des cofondatrices de la coopérative.

Marion Graeffly, cofondatrice de TeleCoop. © MaryLouMauricio
Marion Graeffly, cofondatrice de TeleCoop. © MaryLouMauricio

Quelle est votre solution ?

Marion Graeffly : TeleCoop est le premier opérateur télécom coopératif engagé dans la transition écologique et solidaire. Nous souhaitons à la fois lutter contre l’obsolescence programmée et permettre aux citoyens de reprendre la main sur leurs usages numériques. Nous proposons donc pour cela deux forfaits mobile : « Sobriété » à 10 euros, appels et SMS compris et facturation sur la base de la consommation réelle de données mobiles à 2 euros par Go, et « Transition » avec en plus 9 Go de données et une aide financière à la réparation d’une valeur de 30 euros par an.

Pourquoi avoir fait le choix du monde coopératif ?

Marion Graeffly : Le monde coopératif permet de traiter des questions de société, notamment écologiques, d’une manière volontaire et non subie. C’est un engagement collectif dans lequel chacun peut s’impliquer et co-créer, et qui, par conséquent, offre des capacités d’innovation intéressantes. D’où aussi notre participation au mouvement des Licoornes, avec lequel nous pouvons nous attaquer aux causes et racines en proposant une réponse systémique et construire de nouveaux modèles économiques. Cela nous permet de bousculer un peu les acteurs du secteur sur lequel nous opérons en apportant une vision différente et une réflexion approfondie au niveau sociétal.

Pourquoi votre start-up va changer le monde ?

Marion Graeffly : Notre action porte tout d’abord sur l’impact énergétique des forfaits mobile, sachant que, pour une consommation de données mobiles équivalente, la 4G consomme jusqu’à 3 fois plus que le Wi-Fi. Il est aussi question de s’attaquer au sujet problématique de l’obsolescence...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura