La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 609,15
    +34,79 (+0,62 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 539,27
    +22,17 (+0,63 %)
     
  • Dow Jones

    30 218,26
    +248,74 (+0,83 %)
     
  • EUR/USD

    1,2127
    -0,0022 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    1 842,00
    +0,90 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    15 771,87
    +43,12 (+0,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    365,19
    -14,05 (-3,71 %)
     
  • Pétrole WTI

    46,09
    +0,45 (+0,99 %)
     
  • DAX

    13 298,96
    +46,10 (+0,35 %)
     
  • FTSE 100

    6 550,23
    +59,96 (+0,92 %)
     
  • Nasdaq

    12 464,23
    +87,05 (+0,70 %)
     
  • S&P 500

    3 699,12
    +32,40 (+0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    26 751,24
    -58,13 (-0,22 %)
     
  • HANG SENG

    26 835,92
    +107,42 (+0,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3438
    -0,0015 (-0,11 %)
     

La technologie de reconnaissance vocale et de traitement de la parole de Behavox réussit à interpréter les enregistrements de la mission Apollo 11, vieux de 50 ans

·5 min de lecture

Behavox prouve qu’elle a la capacité unique d’analyser les données de communication, quelle que soit leur qualité

Behavox, l’unique plateforme d’exploitation de données au monde reposant sur l’intelligence artificielle, utilisée par les entreprises pour détecter les écarts professionnels avant qu’ils ne se transforment en une cascade d’amendes réglementaires et de conflits au sein de l’entreprise, a annoncé aujourd’hui avoir réussi à interpréter des données vocales non structurées vieilles de 50 ans, enregistrées lors de la mission Apollo 11 de la NASA, grâce à sa technologie de détection vocale de pointe.

Behavox a mené cette analyse afin de montrer que ses solutions de reconnaissance vocale et de traitement de la parole peuvent analyser parfaitement n’importe quelles données de communication, même en cas de mauvaise qualité, de bruit de fond ou de voix assourdies. Grâce à cela, Behavox a pu valider la précision de ses algorithmes d’apprentissage automatique dans un environnement public, complètement différent de celui qui a été utilisé pour tester et former ces outils en vue d’analyser le monde de la finance et des entreprises.

L’équipe Voix de Behavox a obtenu une note élevée, surpassant ses concurrents dans plusieurs catégories lors du Fearless Steps Challenge. Celui-ci s’est tenu au Center for Robust Speech Systems de l’université du Texas à Dallas, qui a présenté aux participants 19 000 heures d’audio analogique brute, enregistrées lors de la mission Apollo 11. À l’issue de plusieurs recherches, essais et expérimentations, Behavox a pu extraire de ces enregistrements 1000 heures de données vocales, en éliminant avec succès les pauses, les silences, les bruits de fond et les distorsions. Behavox a découvert que les données d’Apollo 11 présentaient le même niveau de distorsion, de langage informel et de mauvaise maîtrise de la grammaire que les données vocales analysées par la solution de la compagnie, caractéristique de la grande diversité de sa clientèle internationale.

« L’équipe Voix de Behavox a pu tester avec succès notre technologie à l’aune de ces enregistrements historiques, ce qui démontre la force et la résilience de notre solution de reconnaissance vocale et de traitement de la parole », a déclaré Alexander Glasman, responsable scientifique des données chez Behavox. « Nous avons constaté des parallèles remarquables entre le dialogue des astronautes avec leurs équipes sur Terre et les communications intenses entre des traders qui se dépêchent d’effectuer une transaction financière, ou qui mènent une réunion d’équipe très animée sur Zoom. C’est passionnant de voir que notre technologie, dans laquelle nous avons tant investi, fonctionne aussi bien dans l’espace que sur Terre. »

Parmi les résultats les plus remarquables de l’analyse, notons que la technologie de reconnaissance vocale de Behavox n’aura eu besoin que de 10 heures pour transcrire 1000 heures de dialogue, alors qu’il aurait fallu près de 4000 heures pour les transcrire manuellement.

La participation de Behavox au Fearless Steps Challenge est l’une des aventures les plus récentes pour cette société d’IA en pleine croissance. La semaine dernière, la société a annoncé l’expansion de ses activités internationales au Japon et dans les pays nordiques, ainsi que la mise en œuvre réussie de sa solution au sein de la Danske Bank. Le mois dernier, Behavox a annoncé la nomination de Gagan Gulati, sénior de Microsoft (NASDAQ: MSFT) au poste de premier chef de produit. Au cours de l’été, Behavox a étendu sa présence à Montréal, au Québec, avec un bail à long terme permettant le recrutement continu d’équipes d’ingénierie, de science des données et de développement de produits.

En savoir plus sur l’annonce d’aujourd’hui concernant Apollo 11

Découvrez les postes à pourvoir chez Behavox
Découvrez les dernières annonces et la couverture médiatique de Behavox
Découvrez les dernières tendances du secteur sur le blog de Behavox

A propos de Behavox Ltd.

Behavox est la norme de référence pour les solutions de gestion des risques et de conformité des entreprises. Sa technologie reposant sur l’intelligence artificielle aide les banques mondiales, les fonds spéculatifs et les sociétés de capital-investissement à identifier rapidement et avec précision les acteurs mal intentionnés, ce qui permet d’éviter des amendes massives et des crises qui pourraient nuire à l’entreprise. Les solutions Behavox permettent de déceler les manquements à la réglementation financière, tels que les délits d’initiés, la collusion et la manipulation du marché, ainsi que les manquements liés aux ressources humaines, comme le racisme, le harcèlement sexuel et la discrimination. Reconnue comme une équipe innovante et experte, Behavox a la réputation de mettre en œuvre avec succès les projets mondiaux les plus importants et les plus complexes du marché. Les clients font confiance à Behavox pour compléter efficacement leurs équipes. Ils comptent sur Behavox pour protéger l’intégrité de leurs opérations et préserver la confiance de leurs clients. Fondée en 2014, Behavox est basée à New York et est implantée à Montréal, San Francisco, Seattle, Singapour, Tokyo, Londres et Abu Dhabi. Pour plus d’informations sur la société, consultez le site www.behavox.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20201027005556/fr/

Contacts

Ben Stricker
Directeur de la communication de Behavox
ben.stricker@behavox.com