La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 776,25
    -238,99 (-1,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Technicolor : une scission bienvenue

Le 27 septembre, le spécialiste des technologies de l’image distribuera à ses actionnaires 65% du capital de Technicolor Creative Studios (TCS) sous forme de dividende en nature, à raison d’une action TCS pour une action Technicolor.

Ce même jour, TCS sera coté sur Euronext Paris et Technicolor se développera sous sa nouvelle dénomination, Vantiva. Cette dernière regroupera les activités de maison connectée (décodeurs vidéo et box internet) et de duplication des DVD.

TCS, de son côté, se concentrera sur les effets visuels destinés au cinéma, aux séries TV et à la publicité.

Depuis son arrivée en novembre 2019, Richard Moat, le directeur général de Technicolor, a réalisé un gros travail de restructuration (cession et fusion d’activités, économie de coûts, refinancement de la dette), avec, en point d’orgue, cette scission en deux entités indépendantes.

Certes, cette opération va amputer les revenus du groupe de l’ordre de 20% et diminuer son excédent brut d’exploitation (Ebitda) de 40%, comme l’estime l’agence Moody’s. Mais elle va lui permettre aussi de ramener son endettement, l’un de ses points faibles, à 375 millions d’euros.

Après un exercice 2021 encore déficitaire (140 millions d’euros contre une perte de 211 millions en 2020 pour un chiffre d’affaires de 2,9 milliards), Technicolor est maintenant proche Cliquez ici pour lire la suite