Publicité
Marchés français ouverture 17 min
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 855,37
    -44,65 (-0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0878
    +0,0018 (+0,16 %)
     
  • HANG SENG

    18 792,33
    -35,02 (-0,19 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 371,78
    -621,77 (-0,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 474,55
    -21,91 (-1,46 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     

Taylor Momsen harcelée après son rôle dans « Le Grinch », elle raconte

« Le Grinch »

Taylor Momsen a été victime de harcèlement. L’actrice américaine a avoué qu’elle avait subi d’importantes moqueries après avoir joué le rôle de Cindy Lou dans « Le Grinch ».

« Le film a changé ma vie de multiples façons. L’une d’elles étant que l’on se moquait de moi sans relâche », a-t-elle confié dans le podcast « Podcrushed » de SiriusXM diffusé ce mercredi 6 septembre.

« Les enfants de mon âge ne connaissaient pas mon nom. J’étais juste "la fille du Grinch" », s’est-elle souvenue. « Je m’y suis habituée mais c’était aliénant. »

« Déracinée » en arrivant à New York

« Timide » et « socialement maladroite », Taylor Momsen a toutefois réussi à se faire une bande d’amis au collège, en s’éloignant des plateaux de tournage.

PUBLICITÉ

« C’était la première année complète où j’étais à l’école et j’ai eu l’occasion de me faire des amis », a-t-elle expliqué. « J’ai monté un groupe. Nous jouions après l’école, c’était amusant. Je chantais, je jouais de la guitare, j’écrivais. »

À lire aussi Avant/après : que sont devenus les acteurs de « Gossip Girl » ?

Mais en 2007, alors âgée de 12 ans, Taylor Momsen est choisie pour jouer le rôle de Jenny Humphrey dans « Gossip Girl ». « J’ai été déracinée en arrivant à New York. » La différence d’âge avec les autres acteurs ne l’a pas vraiment aidé à s’intégrer, rendant le tournage de la série quelque peu difficile.

« Ils m’ont permis de réaliser mon rêve »

« J’étais souvent seule. Je n’avais pas ma propre clique. C’est là que la musi...


Lire la suite sur ParisMatch