Publicité
Marchés français ouverture 7 h 14 min
  • Dow Jones

    38 834,86
    +56,76 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 862,23
    +5,21 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    38 570,76
    +88,65 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0752
    +0,0003 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    18 430,39
    +514,84 (+2,87 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 333,78
    -205,18 (-0,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 383,09
    +45,34 (+3,39 %)
     
  • S&P 500

    5 487,03
    +13,80 (+0,25 %)
     

Des taxis gratuits pour rentrer de soirée : la mesure test de l’État italien

Pour lutter contre la mortalité sur les routes, le gouvernement offre le taxi aux clients trop alcoolisés à la sortie des boîtes de nuit. (image d'illustration)  - Credit:ANDREAS SOLARO / AFP
Pour lutter contre la mortalité sur les routes, le gouvernement offre le taxi aux clients trop alcoolisés à la sortie des boîtes de nuit. (image d'illustration) - Credit:ANDREAS SOLARO / AFP

C'est une mesure qui vise à faire baisser la mortalité sur les routes d'Italie. Comme le rapporte France Info, le gouvernement italien teste depuis cet été d'offrir un taxi gratuit aux personnes trop alcoolisées à la sortie des boîtes de nuit.

À la sortie des discothèques, les clients passent un test d'alcoolémie. Si le résultat est positif (en Italie, la limite est de 0,5 gramme et même zéro pour les moins de 21 ans), le patron de l'établissement nocturne délivre un bon de transport gratuit à son client, qui est raccompagné gratuitement chez lui. Cette initiative est testée dans six municipalités, soulignent nos confrères, et ses transports en taxi gratuit ne dépassent pas les trente kilomètres.

Elle vise à s'attaquer à une menace grandissante dans le pays, où la mortalité routière a particulièrement augmenté depuis la pandémie chez les jeunes de 18 à 30 ans. À l'heure actuelle, l'Italie est 19e du classement européen pour les morts sur la route par million d'habitants. La mesure, conduite sous la houlette de Matteo Salvini, le ministre des Transports, a jusqu'au 15 septembre pour faire ses preuves.

À LIRE AUSSIAlcool : l'Europe roule pour le taux zéro au volant