Marchés français ouverture 8 h 10 min
  • Dow Jones

    30 946,99
    -491,27 (-1,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 181,54
    -343,01 (-2,98 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,17 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0526
    -0,0060 (-0,5684 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,47 (+0,85 %)
     
  • BTC-EUR

    19 293,47
    -669,05 (-3,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    441,05
    -9,01 (-2,00 %)
     
  • S&P 500

    3 821,55
    -78,56 (-2,01 %)
     

Taxe de séjour à Oléron : Airbnb contre-attaque

L'accord avant le désaccord ? Il y a quelques mois, la Communauté de communes de l'île d'Oléron accusait Airbnb de ne pas avoir collecté puis reversé la taxe de séjour des locations touristiques des années 2020 et 2021. Une taxe que ce type de plateformes est obligé de reverser aux communes ou communautés de communes depuis 2018. Elle est fixée en général entre 20 centimes et 4,20 euros la nuit. Même si Airbnb se targue de reverser de l'argent aux communes chaque année, Oléron l'accusait donc de ne pas avoir respecté la loi pour l'année 2020 et d'avoir fourni "des chiffres erronés" en 2021.

Comme le révèle Le Figaro une nouvelle fois, la situation a quelque peu évolué puisque la plateforme de réservation a consenti à régler la totalité de la somme, soit un total de 468.000 euros. Mais le bras de fer n'en est pas terminé pour autant, puisque la plateforme de réservation veut contester une partie de la somme. Si pour 2021, une "erreur technique" a été constatée "liée à un problème de gestion de données", et qu'elle a été "corrigée", pour 2020, il y a un autre problème. "Nous sommes de bonne foi et nous nous plaçons dans une logique partenariale avec Oléron", assure Airbnb.

Dans des propos rapportés par Le Figaro, Airbnb rappelle une nouvelle fois reverser "93 millions d'euros sur la seule année 2021", mais veut contester en justice les chiffres de 2020. Airbnb en a informé la Communauté de communes dans un courrier. La plateforme conteste le système de paiement appliqué à Oléron (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vannes : il tente de vendre son appartement plus cher qu'à... Paris !
Pour attaquer un syndic, faut-il toujours citer le syndicat de copropriétaires ?
Hosman, la “web agence immobilière” qui vous aide à vendre vite... mais bien
Un artisan doit-il informer de toutes les autorisations de travaux nécessaires ?
Immobilier : des formations en alternance pour apprendre à réaliser les diagnostics

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles