Publicité
La bourse ferme dans 4 h 14 min
  • CAC 40

    7 639,73
    +105,21 (+1,40 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 902,07
    +74,83 (+1,55 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,47 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0889
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 407,00
    +7,90 (+0,33 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 891,32
    +469,96 (+0,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 388,63
    -16,70 (-1,19 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,75
    -0,38 (-0,47 %)
     
  • DAX

    18 425,01
    +253,08 (+1,39 %)
     
  • FTSE 100

    8 217,81
    +62,09 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,26 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    39 599,00
    -464,79 (-1,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 635,88
    +218,20 (+1,25 %)
     
  • GBP/USD

    1,2937
    +0,0028 (+0,21 %)
     

Quelle est cette taxe «méthane» sur les bovins qui met les éleveurs danois en colère ?

PIXABAY

C’est une première mondiale. Le Danemark va taxer les pets et les rots des vaches. Si cette mesure prête à sourire, elle est pourtant très sérieuse puisqu’elle a pour objectif de faire baisser l’empreinte carbone du pays et de financer la transition écologique du secteur agricole. Le gouvernement danois a décidé de prendre cette disposition inédite car elle permettra de réduire les émissions de dioxyde de carbone et de méthane. Cette taxe «méthane» devrait entrer en vigueur dès 2030, indique le journal Libération, ce jeudi 11 juillet.

À l’échelle mondiale, l’agriculture est en effet le principal secteur émetteur, notamment à cause des rots et flatulences de bovins. Le Danemark étant grand exportateur de produits laitiers et de viande de porc se trouve donc en première ligne dans ce combat. Selon des données de l’organisation gouvernementale Statistics Denmark, publiées en 2022, les vaches danoises émettent environ 8,4 millions de tonnes de CO2 par an, rappellent nos confrères.

«Grâce à cet accord, nous atteindrons nos objectifs climatiques en 2030 et nous ferons un grand pas de plus vers la neutralité climatique en 2045», a affirmé le ministre danois de la Fiscalité, Jeppe Bruus Christensen, après l’annonce. Cette initiative permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre du pays à hauteur de 70 % d’ici 2030, selon lui. Le montant de la taxe a été fixé initialement à un taux de 300 couronnes (environ 40 euros) par tonne d’équivalent CO2, qui passera à 750 couronnes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Smic à 1 600 euros : quel sera son impact sur les autres salaires proches du minimum ?
Euro 2024 : Deschamps, Van Gaal, Sagnol.. les sélectionneurs qui gagnent le plus
Kylian Mbappé affole les ventes de maillots avant même son arrivée au Real Madrid
Les règles de l’assurance chômage prolongées, le cours de l’or s’envole… L'actu éco en 120 secondes
JO 2024 : 6 pièges à éviter dans les transports en commun pour les touristes à Paris