Marchés français ouverture 7 h 54 min
  • Dow Jones

    34 548,53
    +318,19 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 632,84
    +50,42 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    29 331,37
    +518,77 (+1,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,2067
    +0,0058 (+0,48 %)
     
  • HANG SENG

    28 637,46
    +219,46 (+0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    46 742,48
    -974,59 (-2,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 468,60
    -2,81 (-0,19 %)
     
  • S&P 500

    4 201,62
    +34,03 (+0,82 %)
     

La taxe Gafa fait trembler les fabricants de chaussures espagnols

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
En réaction à la taxe sur les Gafa, les États-Unis ont brandi la menace d'une forte taxe sur l'importation de chaussures espagnoles.
En réaction à la taxe sur les Gafa, les États-Unis ont brandi la menace d'une forte taxe sur l'importation de chaussures espagnoles.

Après les représailles des géants du Web contre la taxe Gafa (pour Google, Apple, Facebook, Amazon), la pression vient du gouvernement américain. Le marché espagnol de la chaussure pourrait en faire les frais. Selon un article d'El Mundo relayé par Courrier international, « l'administration de Joe Biden a menacé de relever les droits de douane jusqu'à 25 % pour des produits tels que les chaussures exportées d'Espagne vers le marché américain ».

Cette réaction à la fiscalité sur les Gafa mise en place par L'Espagne dans le sillage de la France, même s'il ne s'agit encore que d'une menace, fait son effet. Selon le quotidien espagnol, les fabricants locaux « ont déjà réclamé au gouvernement de Pedro Sanchez de suspendre cette taxe, qui met en danger un secteur pour lequel les États-Unis sont la première destination hors Union européenne en matière de ventes ». Le marché américain représente 7 % des exportations espagnoles de chaussures, soit un marché de 151 millions d'euros. Certains fabricants auraient déjà noté des annulations de commandes de la part d'entreprises américaines.

Déjà répercutée par les Gafa

La France a adopté en juillet 2019 une taxe de 3 % sur le chiffre d'affaires réalisé en France par les géants du numérique dépassant 750 millions d'euros d'activité mondiale. En Espagne, le gouvernement a approuvé, début octobre, une taxe similaire sur les revenus générés par certaines activités de ces entreprises.

À LIRE AUSSIJeff Bezos : « Nous soutenons un [...] Lire la suite