Marchés français ouverture 1 h 51 min
  • Dow Jones

    32 223,42
    +26,76 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 662,79
    -142,21 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    26 632,40
    +85,35 (+0,32 %)
     
  • EUR/USD

    1,0446
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    20 395,66
    +445,45 (+2,23 %)
     
  • BTC-EUR

    29 072,81
    -162,43 (-0,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    681,89
    +439,21 (+180,99 %)
     
  • S&P 500

    4 008,01
    -15,88 (-0,39 %)
     

Taxe foncière : la taxe sur les ordures ménagères va augmenter dans 77% des collectivités

Poubelle
Poubelle

C'est une mauvaise nouvelle pour le pouvoir d'achat des Français. La taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM) va augmenter de plus de 5% dans 77% des collectivités de l'Hexagone, selon les chiffres dévoilés par l'association spécialisée Amorce. Dans la moitié des territoires concernés, l'augmentation va même dépasser 10%, rapporte RMC-BFMTV.

En préparant le budget pour l'année à venir, les collectivités locales se sont en effet rendu compte de l'augmentation de certains coûts, notamment due à la guerre menée en Ukraine par la Russie. L'invasion par la Russie a eu pour conséquence de faire augmenter, entre autres, les prix de l'énergie en Europe.

Des hausses de taxe dans tous les sens

Dans la collecte des déchets, l'énergie est en effet nécessaire pour la circulation des camions et le fonctionnement des usines de traitement. Autre facteur à prendre en compte dans cette décision d'augmenter la taxe : l'augmentation de la taxe sur les activités polluantes décidée par le gouvernement. Cette taxe, payée par les collectivités, est passée en trois ans de 25 à 54 euros la tonne.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Crédit immobilier : le déblocage des fonds prend-il trop de temps ?
- La Banque Postale : le scandale des frais de succession facturés par les banques refait surface
- Banque et assurance : les réclamations des clients bientôt facilitées

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles