Marchés français ouverture 4 h 38 min
  • Dow Jones

    34 639,79
    +617,75 (+1,82 %)
     
  • Nasdaq

    15 381,32
    +127,27 (+0,83 %)
     
  • Nikkei 225

    27 692,34
    -61,03 (-0,22 %)
     
  • EUR/USD

    1,1305
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    23 526,46
    -262,47 (-1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    49 664,58
    -197,04 (-0,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 429,42
    -9,47 (-0,66 %)
     
  • S&P 500

    4 577,10
    +64,06 (+1,42 %)
     

Taxe foncière: quelles villes ont connu la plus forte hausse?

·2 min de lecture

INFOGRAPHIE - En dix ans, la taxe foncière payée par les propriétaires a augmenté en moyenne de 27,9%, selon l'Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI). Une hausse qui pourrait perdurer pour compenser la suppression de la taxe d’habitation.

"Les propriétaires touchés au portefeuille". Payée par plus de 32 millions de Français, la taxe foncière a connu une hausse de 27,9% en moyenne de 2010 à 2020, "soit trois fois plus que les loyers (+ 9,7%) ou l’inflation (+ 8,9%)". C’est ce que révèlent les derniers chiffres de la 15e édition de l’Observatoire national des taxes foncières publié ce mardi 19 octobre par l' (UNPI). Sur ces cinq dernières années, cet local réglé par les propriétaires a ainsi augmenté de 11,4%. De quoi remplir les poches des collectivités qui ont récupéré au total 35,3 milliards d’euros de recettes en 2020, contre 30,4 milliards en 2015 et 23,5 milliards en 2010.

Mais comment expliquer une telle évolution? Pour l’UNPI, cela résulte principalement des taux choisis par les élus locaux et par la revalorisation nationale des bases locatives, décidée tous les ans par le Parlement via la loi de finances (+ 6,1% sur 5 ans et +14,22% en 10 ans). Ainsi, certaines communes ont davantage été touchées par l’augmentation de la taxe foncière. Parmi les plus grandes villes françaises, Nantes détient le record avec une hausse de 37,5% en dix ans, suivie de près par Lille (+36%). Avec 56,42%, Angers reste néanmoins la ville comprenant le taux cumulé de taxe foncière le plus élevé sur l’année 2020 (hors taxe d'enlèvement des ordures ménagères), suivie d'Amiens (55,87%), de Grenoble (54,67%) et du Havre (54,46%).

Des "taxes annexes" qui font gonfler la facture

"Les propriétaires subissent également la multiplication des taxes additionnelles de type taxe GEMAPI (autrement appelée taxe inondation collectée au profit d’intercommunalités, NDLR)", note également l’organisme dans son rapport. Car en effet, l’apparition ou l’augmentation de "petites taxes annexes vont peser de plus en plus lourd sur les propriétaires", est-il écrit.

Mise à part la taxe inondation - appliquée de manière facultative par les communes - l’UNPI pointe du doigt l’augmentation de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères (Teom) qui [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles