Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    53 078,51
    +1 172,40 (+2,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 210,81
    +12,24 (+1,02 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

Taxe foncière : payez-vous plus cher que la moyenne des Français ?

cirano83 / GettyImages

Un véritable coup de matraque fiscal. En moyenne, l’an passé, les propriétaires ont vu leur avis de taxe foncière flamber de 10,8% pour leur logement. Voilà les conclusions tirées par la Direction générale des finances publiques (DGFiP), dans un rapport publié en mai 2024. Pour ce faire, l’administration a recensé l’ensemble des propriétaires, particuliers comme professionnels, imposables à cette taxe en 2023. Et en a tiré quelques conclusions intéressantes.

Tout d’abord, les propriétaires de maisons et d’appartements n’ont pas vu leur avis augmenter à la même vitesse. Ainsi, d’après la DGFiP, les taxes foncières des propriétaires de maisons ont grimpé en moyenne de 9,6%, alors que pour les appartements, l’augmentation a atteint 12,5%. Mais dire que les propriétaires de maisons s’en tirent à bon compte serait un raccourci erroné.

Rappelons en effet que les taxes foncières ont tendance à être, en raison de l’application de différents coefficients (d’entretien et de situation), plus élevées pour les maisons que pour les appartements. Selon la DGFiP, en 2023, les propriétaires de maisons ont dû débourser 1 019 euros (taxes annexes incluses*) en moyenne, contre 811 euros pour les détenteurs d’appartements. Notons également que 10% des propriétaires possèdent au moins trois logements. Pour ces derniers, le total de leur avis d’imposition s’élève en moyenne à 3 889 euros. De leur côté, les 20% de propriétaires possédant deux habitations se sont acquittés en moyenne d’une facture de 1 264 euros, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Chine : nouveau krach immobilier en vue, la croissance de l’économie risque de décevoir
Crédit immobilier : les taux vont-ils s'envoler avec la menace RN ?
Immobilier : les départements où les prix se sont effondrés le plus vite depuis un an
Est-ce que la sous-location d'un logement est légale ?
Logements des jeunes : pourquoi Emmanuel Macron veut agir vite