Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 833,09
    -139,32 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    15 939,10
    -96,20 (-0,60 %)
     
  • Nikkei 225

    39 208,03
    -31,49 (-0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0838
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    16 536,85
    -253,95 (-1,51 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 381,92
    +3 777,43 (+7,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 064,13
    -14,05 (-0,28 %)
     

Taxe foncière : comment mensualiser vos prélèvements avant la fin de l’année

Westend61 / Getty Images

Cet automne, le paiement de la taxe foncière n’a pas été une partie de plaisir pour les propriétaires immobiliers. La revalorisation nationale de 7,1% des valeurs locatives cadastrales n’y est pas étrangère. À cette hausse subie par les propriétaires s’est ajoutée, pour 15% d’entre eux, une augmentation du taux de leur impôt foncier voté par leur commune. Un choix souvent assumé par les municipalités et qui a conduit parfois à des factures d’impôts locaux considérablement alourdies dans certaines localités. Ce fut le cas notamment à Paris, Meudon (Hauts-de-Seine) ou encore à Grenoble (Isère).

Qu’en sera-t-il en 2024 ? Une certitude : la hausse des valeurs locatives cadastrales, qui sont utilisées dans le calcul de l’impôt foncier, sera bien moins forte que cette année. La ralentissement de l’inflation en novembre apporte une «bonne» nouvelle aux propriétaires. L’Indice des prix harmonisés à la consommation (IPCH) entre novembre 2023 et novembre 2022 s'établit à 3,8%, selon l’Insee. Et c’est ce chiffre, bien qu’encore provisoire, qui est appliqué par les pouvoirs publics pour rehausser les valeurs locatives cadastrales. Par ailleurs, cette année, 85% des municipalités n’ont pas modifié leur taux d’impôt foncier. Ce mouvement de stabilité fiscale devrait se poursuivre l’an prochain, même si des hausses ici et là ne sont pas à exclure.

>> Notre service - Estimez le prix d’un bien immobilier (immédiat, gratuit et sans engagement)

Si vous avez éprouvez des difficultés à régler le montant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Déclaration de revenus : erreur, oubli… voici comment la corriger jusqu’au 6 décembre
La Cnaf précise les modalités de l'aide d'urgence aux victimes de violences conjugales
Retour de la Covid : gare à cette escroquerie à la carte vitale
Bob Sinclair ne «touche toujours pas le jackpot» avec le générique de la «Star Academy»
Un héritier d'Hermès veut adopter son employé de maison pour lui léguer sa fortune