La bourse est fermée

Taxe d’habitation supprimée : il n’y aura pas de nouvel impôt, promet Bruno Le Maire

Le Parisien
Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie a affirmé qu’aucun impôt ne viendrait remplacer la taxe d’habitation

Pour faire taire la polémique sur les pertes de recettes liées à la suppression de la taxe d’habitation, le ministre de l’Economie affirme qu’aucun nouvel impôt ne sera décidé pendant le quinquennat.


Bruno Le Maire a été obligé de monter au créneau à la suite des déclarations de Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l’Intérieur. Jeudi, cette dernière avait évoqué la création d’un impôt « plus juste » pour compenser la disparition de la taxe d’habitation.

« Il n’y aura pas de nouvel impôt pendant le quinquennat. Je m’y engage », a affirmé le ministre de l’Economie, interrogé ce vendredi matin sur RMC et BFMTV.


Jeudi, dans l’émission « Questions d’info » sur LCP-France Info-Le Monde-AFP, Jacqueline Gourault appelait de ses vœux un nouvel impôt, et affirmait même que l’« on commence les discussions dès maintenant. »

Réponse ferme de Bruno Le Maire : « On ne supprime pas un impôt pour en rétablir un autre. On ne prend pas dans la poche des Français ce qu’on vient de leur donner de l’autre main ». Le patron de Bercy a insisté, affirmant que la taxe d’habitation serait « supprimée totalement », et pas seulement pour 80 % des ménages, comme l’avait promis Emmanuel Macron lors de sa campagne.

Une perte de recettes de 20 Mds€

Dans le budget pour 2018, le gouvernement a entamé la suppression par étapes de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages à l’horizon 2 020. Fin décembre, en promulguant le texte, le président Emmanuel Macron avait déjà exprimé son souhait d’abandonner cet impôt pour la totalité des Français dans les mêmes délais.

Cette suppression totale devrait entraîner une perte de recettes fiscales pour les communes de (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Automobile : après Volvo, Toyota enterre à son tour le diesel
Facebook veut recentrer son contenu au détriment des marques et des médias
Etats-Unis : grâce aux baisses d’impôts, Wal-Mart augmente les salaires
Lait infantile contaminé : Lactalis risque des sanctions pénales
Lait infantile contaminé : Lactalis «renouvelle ses excuses» aux parents