La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 638,68
    +301,23 (+1,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Taxe d’habitation : combien allez-vous payer en 2022 et en 2023 ?

Mesure emblématique de Macron 1, la baisse progressive de la taxe d’habitation (TH) applicable à la résidence principale a été enclenchée à partir de 2018.

Depuis 2020, 80% des foyers fiscaux ne l’acquittent plus. Quant aux 20% des ménages les plus aisés, ils ont vu leur facture fondre a minima de 30% en 2021. En 2022, l’allégement sera au moins de 65%. Puis en 2023, la suppression de la TH sur la résidence principale sera une réalité pour tout le monde, quel que soit le niveau de revenus.

En revanche, les 3,6 millions de propriétaires de résidences secondaires devront, eux, toujours la payer. De surcroît, si leur bien est situé dans une «zone tendue», ils risquent même d’être soumis à une majoration pouvant culminer jusqu’à 60%.

Êtes-vous concerné par cette surtaxation et à quoi faut-il vous attendre pour 2023 ? Nos réponses aux questions que vous vous posez.

En 2022, ultime taxation de la résidence principale

Pour rappel, la TH est due par tout occupant d’un logement meublé au 1er janvier de l’année d’imposition, qu’il soit propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit. Si le bien constitue votre résidence principale, votre situation au regard de la TH 2022 est fonction du revenu fiscal de référence (RFR) de 2021 de l’ensemble des habitants de l'habitation (voir la dernière page de votre avis d’imposition). Selon que votre RFR 2021 est inférieur ou non à certaines limites, vous pouvez bénéficier d’une exonération totale ou partielle.

Attention, ces limites (déterminées en fonction du nombre de parts de quotient familial) étant revalorisées par rapport à l’an dernier, ce n’est pas parce que vous n’avez pas réglé de TH en 2021 que vous y échapperez en Cliquez ici pour lire la suite