La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 598,32
    -281,92 (-0,88 %)
     
  • Nasdaq

    11 221,15
    -314,12 (-2,72 %)
     
  • Nikkei 225

    26 748,14
    -253,38 (-0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0741
    +0,0045 (+0,42 %)
     
  • HANG SENG

    20 112,10
    -357,96 (-1,75 %)
     
  • BTC-EUR

    27 443,39
    -1 048,03 (-3,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    652,42
    -3,41 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    3 907,50
    -66,25 (-1,67 %)
     

Les taux pourraient cesser d'être négatifs d'ici fin 2022, estime le gouverneur de la Banque de France

Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a estimé vendredi 6 mai "raisonnable" que la Banque centrale européenne mette un terme aux taux négatifs "d'ici à la fin de cette année", au moment où l'institution se prépare à poursuivre la normalisation de sa politique. "Sauf chocs imprévus, je pense qu'il serait raisonnable d'être entré en territoire positif d'ici à la fin de cette année", a affirmé le dirigeant vendredi au cours d'un discours à Paris, en référence au taux d'intérêt imposés aux banques qui confient une partie de leurs liquidités à la BCE au lieu de les distribuer en prêts.

Traditionnellement en territoire positif, ces liquidités placées en réserves sont actuellement à taux négatif, à -0,5%. L'objectif du taux d'intérêt en-dessous de 0% a été d'encourager les banques à prêter aux ménages et aux entreprises : à taux négatif elles sont contraintes de payer la BCE pour stocker ces fonds, là où normalement elles se font rémunérer par l'institution européenne. Les hausses de taux d'intérêt font partie de l'arsenal de mesures que la BCE se prépare à adopter afin de mettre progressivement fin à sa politique monétaire très accommodante.

Cette normalisation se fera par le biais de l'arrêt de sa politique de rachat d'actifs, probablement dès juillet, a affirmé récemment sa présidente Christine Lagarde, puis par une remontée progressive des taux. La normalisation monétaire a notamment pour objectif de tenter d'endiguer l'inflation qui frappe la zone euro (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ordinateur quantique : la French Tech à l'assaut de Google, IBM et Amazon
La chute de l’agence Artmedia qui a inspiré la série Dix pour cent
Accident d’un Boeing 777 à Roissy : l’appareil hors d’état de cause
Lactalis subit la hausse des coûts pour le prix du lait, de l'emballage et du transport
Eiffage fait son entrée sur le marché des télécoms avec le rachat de Snef Telecom

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles