Marchés français ouverture 2 h 51 min

Taux: peu d'écarts, détente au Nord, la FED injecte 102,4Mds

(CercleFinance.com) - Encore une séance sans réelle tendance sur les marchés obligataires, avec un biais (modestement) haussier au 'nord' et une consolidation au 'Sud'.
Un scénario typiquement d'une phase d'aversion (limitée) pour le risque.

Nos OAT se détendent très légèrement (-0,5Pt à -0,034%), les Bunds de -1Pts (à -0,345%) tandis que les Bonos espagnols affichent +0,5Pt à 0,422% et les BTP italiens +3,1Pt à 1,326%.

L'inversion de polarité sur les indices boursiers en Europe n'a pas suscité de mouvements intraday significatifs.
A Wall Street, les 3 indices valident un statu-quo (entre -0,3% sur le Dow Jones et +0,3% sur le Nasdaq) et les T-Bonds semblent refléter également une petite aversion au risque avec un écart de -2Pts de base à 1,788% sur les T-Bonds 2019.
Seule statistique américaine au menu du jour : les mises en chantier de logements qui ont augmenté de 3,8% en données corrigées des variations saisonnières (CVS) le mois dernier aux États-Unis, à 1.314.000 en rythme annualisé, après 1.266.000 en septembre (chiffre révisé) et contre une hausse un peu plus importante à 1.320.000 attendue.

Donald Trump a reçu Jerome Powell lundi, peut-être en vue d'enterrer la hache de guerre sur la question des taux mais peu d'informations ont filtré de cette entrevue.
Le Wall Street Journal nous apprenait en fin d'après-midi qu'après une intervention modeste de +60Mds$ sur le 'repo' lundi, la FED avait brusquement forcé l'allure ce mardi en injectant 70% de plus, à 102,4Md$.

Aucune stat 'macro' à se mettre sous la dent ce mardi en Europe, les ventes d'automobiles ont progressé de +8,7% en octobre, grâce essentiellement à un 'effet de base' positif par comparaison avec octobre 2018.




Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.