La bourse ferme dans 50 min

Taux: nette détente, spectaculaire à New York sur le T-Bond

(CercleFinance.com) - Les marchés obligataires semblent avoir retrouvé leur statut de 'refuge' face à une montée de l'aversion au risque sur les marchés d'actions.
Cette fois-ci, Wall Street recule de -1,5% (Dow Jones) après avoir bien résisté la veille (-0,9%).
Le 'VIX' vient d'afficher +50% de hausse en 3 séances, passant de 11,6 à 17,5, preuve d'un brusque accès de nervosité.
Donald Trump en est la cause: il a publié un tweet dans lequel il se dit 'à l'aise avec l'idée d'attendre après l'élection présidentielle' pour parvenir à un accord commercial avec la Chine: il pourrait donc y avoir poursuite des sanctions douanières, avec renforcement à l'horizon du 15 décembre, ce à quoi la Chine ne manquera pas de riposter à son tour.



Nos OAT effacent les +7Pts (à +0,032%, leur pire niveau depuis début août) de la veille pour revenir à -0,044% (soit -7,6Pts de base).

Les Bunds qui se détendent de 7,3Pts à -0,351%, même score pour le '10 ans' néerlandais à -0,216%.
Outre-Manche, les 'Gilts' s'améliorent de 7Pts à 0,67% (à notre que la bourse de Londres a chuté de -1,75%... pire performance et de loin en Europe).

Plus au Sud, les Bonos espagnols font plus fort encore avec -8,4Pts à 0,4100% et les BTP italiens se détendent de -7Pts à 1,375%.
Meilleure performance pour le '10 ans' portugais avec -10,3Pts à 0,3600% (ils réalisent l'exploit de devancer nettement les 'Bonos' malgré une situation économique encore fragile).

La baisse de Wall Street provoque un soudain revirement à la baisse des rendements: les +5Pts de la veille sont effacés et les T-Bonds affichent même un spectaculaire -14Pts de base à 1,696%, le meilleur niveau affiché depuis le 1er novembre dernier.


Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.