La bourse ferme dans 6 h 27 min

Taux: les minutes de la FED et les stats sans grand impact

(CercleFinance.com) - Séance de repli des marchés obligataires malgré une dégradation des marchés d'action.
Mais en réalité, les pertes observées ce matin en Europe avaient quasiment disparu à 17H25/17H30... donc nette réduction de l'aversion au risque en fin de séance sur le vieux continent.

Les taux se retendent légèrement, de +3Pts de base en Allemagne (Bund à -0,324 contre -0,354% la veille); +3Pts de base sur les OAT à -0,01% contre -0,042%, +3,5Pts sur le Gilts britanniques à 0,767% contre 0,732%.

Plus au Sud, les Bonos se retendent de +2,5Pts à 0,452%... mais les BTP italiens suivent une trajectoire inverse avec -2Pts de base à 1,28% et le '10 ans' grec se détend également de -4,7Pts à 1,393% (écart de 10Pts en les 2 dettes souveraines, une situation qui demeure assez singulière).

Outre Atlantique, les T-Bonds sont à l'unisson des Bund et des OAT avec +3Pts de base à 1,78%.

Les dernières 'minutes' de la Fed n'ont pas apporté d'éléments originaux, sinon que l'unanimité ne régnait pas le 30 octobre lors de l'annonce d'une 3èm baisse de taux : la FED qualifie l'économie américaine de 'résiliente'.

Les 2 derniers chiffres en date confirment ce diagnostic : le baromètre immobilier de la NAR (National Association of Realtors) a fait état d'une hausse de +1,9% (à 5,46 millions) des reventes de logements anciens au mois d'octobre (le consensus tournait autour de +1,4%).

Un peu plus tôt, on découvrait que l'indice de la Fed de Philadelphie s'établit à 10,4 sur le mois en cours, contre 5,6 au précédent, marquant ainsi une accélération de la croissance de l'activité manufacturière dans la région de Philadelphie: le consensus visait un indice en hausse plus modeste vers 7.

Petite déception avec l'indicateur avancé du Conference Board qui s'effrite de -0,1%, à 111,7 en octobre, après une baisse de -0,2% en septembre puis en août.
Le Département américain du Travail annonce ce jeudi avoir dénombré 227.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage la semaine dernière, stable donc par rapport à la semaine précédente (le chiffre de jeudi dernier a en effet été révisé à la hausse, de 225.000 à 227.000).



Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.