La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 828,41
    -225,53 (-0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0807
    -0,0104 (-0,95 %)
     
  • Gold future

    1 878,90
    -51,90 (-2,69 %)
     
  • BTC-EUR

    21 556,10
    -628,97 (-2,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,29
    -3,57 (-0,66 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,26
    -2,62 (-3,45 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    11 977,67
    -223,15 (-1,83 %)
     
  • S&P 500

    4 125,72
    -54,04 (-1,29 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2049
    -0,0180 (-1,47 %)
     

Le taux du livret A passera à 3 % au 1er février, son plus haut niveau depuis 2009

© Romuald Meigneux/Sipa

Au 1er février 2023, le taux du Livret A sera porté de 2 à 3 %, a confirmé vendredi le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, lors de son passage au journal télévisé de 13 heures de France 2. Le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) va également bénéficié de cette revalorisation à 3 %. Ainsi, un épargnant disposant de 10 000 euros sur un de ces deux comptes gagnera désormais 300 euros en année pleine, contre 200 euros au taux actuel.

Cette révision, suggérée précédemment par le gouverneur de la Banque de France, reste nettement inférieur à l'inflation, même s'il s'agit d'un niveau sans précédent depuis 2009. Encore à son niveau plancher de 0,5 % il y a un an, ce taux avait doublé une première fois au 1er février 2022, et une nouvelle fois au 1er août , pour atteindre 2 %.

Alors qu'il aurait pu théoriquement atteindre 3,3 %, en raison de la hausse des prix et des taux interbancaires, François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la banque centrale, a invoqué dans un communiqué des « circonstances exceptionnelles » pour justifier d'avoir arrondi à la baisse. Une différence de 0,3 % qui prive les titulaires d'un Livret A ou d'un LDDS de 1,5 milliard d'euros d'intérêts supplémentaires en année pleine. « C'est quand même fois trois en un an », a tenu à rappeler Bruno Le Maire lors de sa prise de parole.

Lire aussi - Inflation : l’Insee confirme une augmentation de 5,2 % en 2022

Le LEP à 6,1 %

Réservé aux ménages les plus modestes, le Livret d'épargne populaire (LEP) ...


Lire la suite sur LeJDD