La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 828,37
    -518,66 (-1,51 %)
     
  • Nasdaq

    11 043,42
    -182,94 (-1,63 %)
     
  • Nikkei 225

    28 162,83
    -120,20 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0337
    -0,0068 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    17 297,94
    -275,64 (-1,57 %)
     
  • BTC-EUR

    15 717,79
    -424,97 (-2,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    380,90
    +0,61 (+0,16 %)
     
  • S&P 500

    3 961,06
    -65,06 (-1,62 %)
     

Taux, livre Sterling… “après le Japon, la Banque d’Angleterre durcit le ton face à la volatilité”

Kai Pilger/Pixabay

La réponse à la nervosité des marchés n’est pas la même mais la volonté d’intervenir pour “couper le feu” est là. Il y a quelques jours, c’est le Japon qui intervenait directement sur le marché des changes pour arrêter l’hémorragie du yen face au dollar mais aussi envoyer un message aux marchés et aux spéculateurs. Aujourd’hui c’est au tour de la Banque d’Angleterre d’intervenir entre deux réunions, ce qui est évidemment très inhabituel, pour annoncer des achats d’obligations d’état (les fameux “Gilts”) afin de contrer leur chute qui a accéléré ces derniers jours (le taux 2 ans britannique a récemment dépassé le taux 2 ans américain), notamment après l’annonce du budget la nouvelle Première ministre britannique.

Le message est clair, la Banque d’Angleterre veut un retour à des “conditions de marché ordonnées”. Elle a dans le même communiqué indiqué qu’elle repoussait le début des opérations de ventes d’obligations d’état (c’est-à-dire qu’elle repousse une partie du resserrement monétaire) qui était prévu la semaine prochaine, dans le cadre la normalisation de sa politique monétaire. C’est donc un revirement temporaire spectaculaire qui vise à arrêter la chute violente des obligations d’état… et peut-être aussi de la livre Sterling qui avait accéléré sa chute ces derniers jours.

La livre Sterling évoluait encore à 1,42 dollar mi-2021 contre… 1,03 dollar en début de semaine soit 28% de baisse. Plusieurs banques centrales semblent avoir atteint le seuil de tolérance face à la dépréciation (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

TotalEnergies, Engie : des ristournes sur la facture pour les clients qui réduisent leur consommation
Grève SNCF : RER, Transilien, TER... Voici les lignes dont le trafic va être perturbé ce jeudi
Porsche (Volkswagen) s’apprête à signer une introduction en Bourse historique : le conseil du jour
Superprofits : le très beau cadeau de TotalEnergies à ses actionnaires
Face à la pénurie de chauffeurs de bus, la RATP va offrir une prime aux demandeurs d'emploi