Marchés français ouverture 5 h 37 min
  • Dow Jones

    26 659,11
    +139,16 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    11 185,59
    +180,72 (+1,64 %)
     
  • Nikkei 225

    23 166,37
    -165,57 (-0,71 %)
     
  • EUR/USD

    1,1693
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    24 480,67
    -105,93 (-0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    11 588,08
    +87,32 (+0,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    265,51
    +22,83 (+9,41 %)
     
  • S&P 500

    3 310,11
    +39,08 (+1,19 %)
     

Taux:l'aversion au risque profite clairement l'obligataire

·2 min de lecture

(CercleFinance.com) - Les taux se dtendent nettement, au plus bas depuis juillet, alors que l'aversion au risque (pire sance Wall Street et en Europe depuis fin juin) vient de succder brutalement une complaisance dmesure et des stratgies 'bull' autoralisatrices, bases sur des leviers massifs l'achat de titres et de drivs.

Nos OAT se dtendent de -3Pts vers -0,25%, les Bunds de -4Pt vers -0,5220%, et l'embellie est galement remarquable plus au 'Sud' avec des BTP italiens -6,5Pts vers 0,914% puis des 'Bonos' -3,3Pts vers 0,254%

Les marchs ont ignor la 'peur' tout l't, mais ils prennent conscience avec l'exemple britannique et surtout isralien (reconfinement total et drastique durant 3 semaines) que certains gouvernements sont prts casser les reins de la reprise au nom de la scurit sanitaire (et peut-tre de leur survie politique face des vagues de contestation incessantes, comme en Isral).

Christine Lagarde a bien tent de rassurer les marchs ce lundi en dclarant que la BCE disposait encore d'une large gamme d'outils pour soutenir la croissance et qu'elle intgrait effectivement la parit Euro-Dollar dans la mise en oeuvre de sa politique montaire (un Euro trop fort -en relatif face au $- c'est l'impossibilit d'atteindre les objectifs d'inflation de la BCE et un handicap certain pour la reprise).

Les oprateurs s'intresseront galement, partir de demain, l'intervention de Jerome Powell, le prsident de la Fed, qui prsentera devant les parlementaires de Washington la rponse mise en place par son institution face la crise du coronavirus.

Aucun chiffre 'macro' n'tait inscrit au calendrier ce lundi aux Etats Unis, les oprateurs ont donc tenu compte de l'humeur de Wall Street face au contexte politique (Joe Biden reprend de l'avance dans les sondages) 5 semaines des prsidentielles: les T-Bonds se dtendent de -2,7Pts vers 0,667%.
Outre-Manche, o Boris Johnson est trs critiqu pour sa gestion de la pandmie (actuelle et initiale), les Gilts se dtendent galement de -2,2Pts vers 0,1638%.


Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits rservs.