La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,93 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0401
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • Gold future

    1 755,00
    +9,40 (+0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    15 931,53
    -61,94 (-0,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,55
    -1,39 (-1,78 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,78 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,94 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2077
    -0,0037 (-0,30 %)
     

Taux immobilier : la barre des 3% risque d'être dépassée après la décision de la BCE

hausse taux crédit
hausse taux crédit

Encore une mauvaise nouvelle pour les futurs emprunteurs en quête d'un crédit immobilier. Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), a annoncé jeudi 27 octobre une nouvelle hausse de ses taux directeurs de 75 points de base.

Avec cette troisième hausse depuis juillet, le taux sur les dépôts bancaires passe de 0,75 à 1,5%, tandis que le taux de refinancement passe lui à 2%, des niveaux plus atteints depuis 2009. Et comme le note Sandrine Allonier, porte-parole du courtier Vousfinancer, le crédit immobilier risque bien de pâtir de cette nouvelle augmentation.

Il faut dire qu'en 2009, à l'époque où les taux de la BCE étaient similaires à ceux d'aujourd'hui, les taux de crédit immobilier sur 20 ans en France étaient fixé aux alentours des 4%.

Vers des taux à plus de 3% ?

Alors que les taux de crédit sur cette durée sont actuellement en moyenne à 2,30% (contre 1% en janvier 2022), la remontée pourrait bien se poursuivre. Il y a quelques jours, l'Observatoire Crédit logement CSA expliquait qu'avec, « l'accélération de l'inflation et la montée des incertitudes », le taux moyen pour un crédit immobilier pourrait atteindre 2,80% en juin 2023 « pour redescendre lentement à 2,45% fin 2023, niveau auquel il se stabiliserait en 2024 ».

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Epargne : faut-il aujourd'hui préférer le Livret A à l'assurance vie ?
- Prime de rentrée exceptionnelle : qui va toucher l'aide le 15 novembre ?
- Dons 2022 : malgré l'inflation, des Français toujours généreux avec les associations ?