Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 772,22
    -297,37 (-0,76 %)
     
  • Nasdaq

    16 973,04
    +52,25 (+0,31 %)
     
  • Nikkei 225

    38 855,37
    -44,65 (-0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0860
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    18 821,16
    -6,19 (-0,03 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 761,45
    -1 593,25 (-2,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 469,97
    -26,49 (-1,77 %)
     
  • S&P 500

    5 293,55
    -11,17 (-0,21 %)
     

Taux d'usure : une bonne et une mauvaise nouvelle pour votre crédit immobilier

taux usure mai 2023 - © Arthur Kattowitz - stock.adobe.com
taux usure mai 2023 - © Arthur Kattowitz - stock.adobe.com

Le taux d'usure poursuit son ascension. Pour rappel, depuis le 1er février et jusqu'au 1er juillet, ce taux maximum « tout compris » (assurance et frais bancaires inclus) au-dessus duquel une banque ne peut pas prêter, est revu tous les mois. Fixé à 4,24% pour les crédits immobiliers d'une durée de 20 ans et plus en avril, le taux d'usure passera au 1er mai à 4,52% pour les prêts les plus longs, et 4,33% pour les prêts entre 10 et 20 ans.

La hausse continue et mensuelle du taux d'usure est, en un sens, une bonne nouvelle pour les emprunteurs, car les différents barèmes bancaires annoncent des taux sur 20 ans aux alentours de 3,29%, hors assurance et frais bancaires. Selon l'Observatoire Crédit Logement CSA, pour la première fois depuis 2014, le taux de crédit moyen toutes durées confondues a dépassé la barre des 3%. « Mois après mois la révision des taux d'usure s'accélère. Sans la décision de le réviser mensuellement, les taux d'usure serait actuellement un demi-point inférieur, estime Julie Bachet, directrice générale du courtier Vousfinancer. Cette révision mensuelle des taux d'usure a permis une vraie amélioration avec des taux plafonds qui, mois après mois, deviennent moins bloquants. »

Des taux de crédit qui n'ont pas fini d'augmenter

Alors que la Banque centrale européenne a annoncé sa volonté de continuer sa hausse de taux, la stabilisation des taux de crédit n'est pas attendue pour tout de suite. « Dans ce contexte, avec cette rapide remontée des taux d'usure et des taux d'emprunt d'Etat toujours proches de 3%, nous maintenons notre scénario de taux à 4% sur 25 ans à l'été, voire même sur 20 ans, un niveau inédit depuis 2012 », analyse Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.

PUBLICITÉ

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Assurance vie : quels revenus devez-vous déclarer aux impôts ?
- Chauffage au fioul : seulement deux jours pour demander l'aide de 200 euros
- Carrière longue. « Avec la réforme des retraites, avoir commencé à 21 ans, qu'est ce que ça veut dire ? »