Publicité
Marchés français ouverture 7 h 29 min
  • Dow Jones

    40 415,44
    +127,91 (+0,32 %)
     
  • Nasdaq

    18 007,57
    +280,63 (+1,58 %)
     
  • Nikkei 225

    39 599,00
    -464,79 (-1,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0894
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    17 635,88
    +218,20 (+1,25 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 983,36
    -529,88 (-0,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 380,94
    -24,40 (-1,74 %)
     
  • S&P 500

    5 564,41
    +59,41 (+1,08 %)
     

Taux d’intérêt : les politiques de la Fed et de la BCE vont-elles faire le grand écart ?

Marco Scisetti/Adobe Stock

Suivez la conférence de presse d'Emmanuel Macron à la suite de la dissolution de l'Assemblée nationale avec Capital.

De manière inhabituelle, la Banque centrale européenne (BCE) a devancé sa grande sœur américaine, la Réserve fédérale (Fed), en étant la première à assouplir sa politique monétaire. A l'issue de sa réunion, mercredi, la banque centrale américaine devrait laisser ses taux inchangés actant une divergence inédite entre les deux institutions, mais avec des conséquences limitées, selon les experts.

Le 6 juin, la BCE a baissé de 25 points de base son taux principal sur les dépôts, qui campait depuis neuf mois à son plus haut niveau jamais atteint, le passant de 4,00% à 3,75%. Cette première baisse depuis près de 5 ans a été décidée en raison du recul marqué de l'inflation en zone euro depuis le pic de l'automne 2022, avec un agrégat se rapprochant progressivement de l'objectif de la BCE fixé à 2%.

La Fed doit, de son côté, composer avec une inflation encore tenace aux Etats-Unis, sur fond d'économie plus dynamique que celle de la zone euro. Les taux directeurs de la Fed stationnent à leur plus haut niveau en 20 ans. Les acteurs du marché sont de plus en plus nombreux à penser qu'une première baisse n'interviendra pas avant novembre. Quoi que décident la BCE ou la Fed, «chacune (doit) respecter (ses) mandats respectifs et tenir compte des fondamentaux (des) économies, qui ne coïncident pas actuellement», a souligné la présidente de la BCE, Christine Lagarde, mardi (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Boeing enregistre un nombre de commandes famélique au mois de mai
Apple Intelligence pourrait générer un nouvel élan pour les ventes d’iPhone
Bourse : à l'approche de la réunion de la Fed, le CAC 40 retient son souffle
Bourse : Freedom24, le géant kazakh du courtage en ligne, a de grandes ambitions en France
Elon Musk pousse un coup de gueule contre le «logiciel espion effrayant» d'Apple et chatGPT