Marchés français ouverture 3 h 16 min

Taux d’intérêt : “l’action de la BCE peut difficilement convenir à tous les pays de l’euro”

L’année passée, les dissensions entre les membres du conseil des gouverneurs de la BCE ont été affichées sur la place publique, au point que la première mission de la nouvelle présidence est d’essayer d’apaiser les tensions. Si des différences de doctrine économique entre les personnes ont pu aggraver cette situation, les dissensions reflètent toutefois des intérêts objectivement différents entre les pays. Les situations économiques de ses pays membres sont tellement divergentes qu’elles nécessiteraient normalement des politiques monétaires différents. Déterminer une politique monétaire unique qui convienne à tous les pays membres est extrêmement difficile.

Déjà, l’inflation elle-même diverge fortement entre les pays de la zone euro. Or, le mandat de la BCE est d’assurer la stabilité des prix, ce qu’elle a traduit elle-même par une inflation qui soit inférieure à, mais proche de, 2%, à moyen terme. Mais certains pays de l’Union monétaire ont une inflation très supérieure à 2%, et nécessiteraient un resserrement de politique monétaire. C’est par exemple le cas des Pays Bas ou des pays baltes. D’autres pays, comme l’Allemagne, ont une inflation un peu inférieure à l’objectif, mais sans être très basse.

>> A lire aussi - 6 banques de la zone euro manquent de capital, dénonce la BCE

On peut comprendre qu’il soit difficile pour tous ces pays d’accepter qu’il y a quelques mois, la BCE ait encore abaissé le taux négatif de la facilité de dépôt, de -0,4% à -0,5%, et ait relancé les achats nets d’actifs financiers de la politique d’assouplissement quantitatif (rachats massifs d’obligations par la BCE, NDLR). Par contre, les pays de la périphérie de la zone euro ont une inflation extrêmement réduite et le Portugal est au bord de la déflation. Ce sont ces pays pour lesquels une politique monétaire ultra accommodante peut sembler encore nécessaire.

>> A lire aussi - Taux d'intérêt négatifs : 186 banques allemandes font déjà payer leurs clients

Un problème supplémentaire est que les

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Etats-Unis : Apple propose désormais de réparer les iPhone... directement chez les clients
Assurance vie 2019 : les taux de plus de 250 contrats
Pension de réversion, majorations pour enfants… ces ajustements à la réforme des retraites réclamés par des députés de la majorité
La livre Sterling plonge, craintes d’échec des discussions sur le commerce avec l’UE
Renault Mégane 2020 : moteur hybride, RS Line… tout ce qui change