La bourse ferme dans 5 h 49 min
  • CAC 40

    6 300,84
    +13,77 (+0,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 031,55
    -1,44 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,67 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,2035
    +0,0055 (+0,46 %)
     
  • Gold future

    1 789,40
    +9,20 (+0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    47 404,08
    -806,19 (-1,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 296,72
    -94,99 (-6,83 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,06 (-0,10 %)
     
  • DAX

    15 431,61
    -28,14 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    7 026,52
    +6,99 (+0,10 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,54 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3885
    +0,0046 (+0,33 %)
     

Taux d’intérêt : “L’écart se creuse entre la BCE et la Fed !”

·1 min de lecture

Le conseil des gouverneurs de la BCE a pris son temps mais a fini par réagir à la récente hausse des taux à long terme (depuis le début de l’année, le taux 10 ans de l’Allemagne ou de la France a augmenté d’environ 25 points de base, soit 0,25 point de pourcentage). Actant que les taux de contaminations demeurent élevés, que des variants se sont développés et que les mesures ont été étendues et/ou durcies, la BCE a jugé que les conditions de financement devaient être préservées et que la récente hausse des taux longs était “indésirable”. Et c’est pour cette raison que les achats de titres seront “significativement plus élevés sur le trimestre à venir que sur les premiers mois de l’année”.

S’il est clair que la BCE est entrée dans un contrôle implicite de la courbe des taux, il est toutefois intéressant de souligner que la BCE ne se considère plus en gestion de crise financière (c’est-à-dire avec de possibles décisions fortes entre les comités de politique monétaire) et qu’elle indique que la prochaine décision sur le rythme des achats sera prise lors du Conseil des gouverneurs de juin, après un examen de tous les chiffres définissant “les conditions financières”. C’est notamment pour cela que la BCE n’a pas accéléré les achats sur les dernières séances malgré la hausse des taux. Comme l’explique Christine Lagarde, la BCE ne fait pas de “micromanagement” des taux.

>> A lire aussi - Comment fonctionnent les armes de la BCE ?

Quoi qu’il en soit, la BCE ne veut donc pas que les taux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Victoria's Secret va racheter ses actions et rembourser de la dette
La RATP accuse les premières pertes de son histoire
Le vaccin Covid-19 d’AstraZeneca suspendu par la Bulgarie !
Grande distribution : Auchan et Casino ont dévissé en février
Vaccin Covid-19 : la pépite biotech française Valneva intègre le SBF120