La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 183,05
    +94,03 (+0,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Taux d’intérêt : la Fed lutte contre l’inflation “quoi qu’il en coûte”

Quelques jours avant le FOMC (comité de politique monétaire) de juin, l’inflation a encore surpris à la hausse aux Etats-Unis, +8,6% en glissement annuel en mai, soit son plus haut niveau depuis 1981. L’un des facteurs ayant fait rebondir l’inflation a très clairement été la hausse du prix de l’essence, qui se situe maintenant environ 25% au-dessus des précédents plus hauts historiques. Cette hausse du prix de l’essence a vraisemblablement contribué à faire fortement remonter les anticipations d’inflation des ménages.

Et ces éléments ont amené les marchés obligataires à questionner la stratégie affichée en mai par la Fed de procéder à une hausse de taux directeur de 50 points de base (0,5 point de pourcentage) en juin et une autre en juillet. D’ailleurs, la forte hausse des taux d’intérêt a été amplifiée deux jours avant le FOMC par un article du Wall Street Journal (WSJ) - largement qualifié de “fuite” par les observateurs - qui affirmait que la Fed remonterait ses taux directeurs de 75 points de base au lieu de la hausse de 50 points de base évoquée jusque-là.

Au final, la “fuite” dans le WSJ était… bonne puisque la Fed a remonté sa fourchette cible de fed funds de 75 points de base à 1,50/1,75%, soit le niveau pré-Covid. Un élément surprenant a été qu’Esther George, la plus hawkish (faucon, partisane d’une politique monétaire plus restrictive) des membres du FOMC, a voté en faveur d’une hausse de 50 points de base et pas de 75 points de base… ce qui montre que 2022 est une (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Maladie de Lyme : Pfizer acquiert plus de 8% du capital de la biotech Valneva
Compagnies aériennes: un retour à la rentabilité d'ici 2023 ?
CAC 40 : après les législatives la bourse ouvre proche de l'équilibre, la Fed inquiète
Heex Technologies donne un coup d’accélérateur à la voiture autonome
Neoen, Teleperformance, Eiffage : 3 actions en Bourse à potentiel selon Cholet Dupont AM

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles