Marchés français ouverture 8 h 17 min
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0471
    -0,0084 (-0,80 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 736,32
    -1 421,35 (-4,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,57
    -20,11 (-3,00 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     

Taux d’intérêt : “face à l’inflation, la BCE est de plus en plus anxieuse, c’est l’heure des choix”

·1 min de lecture

L’invasion de l’Ukraine par la Russie complique réellement les choses pour la BCE car elle a assombri les perspectives de croissance et fortement poussé l’inflation à la hausse. En effet, le prix de l’énergie est resté très élevé en Europe, qu’il s’agisse des prix à la pompe, de ceux du gaz naturel ou encore de l’électricité… et l’inflation en zone euro a atteint en mars un nouveau plus haut depuis la création de la zone, à +7,5% en glissement annuel pour l’inflation totale et +3% pour l’inflation sous-jacente.

Dans le même temps, les prévisions de croissance ont été revues à la baisse : en début d’année, le consensus des économistes anticipait une croissance économique 2022 en zone euro autour de 4% mais celui-ci ne voit désormais plus qu’une croissance de 2,8%. D’autres indicateurs se sont détériorés, comme l’indice de confiance des consommateurs de la Commission européenne qui est retombé sur des niveaux qui n’avaient pas été vus depuis le début de la crise du Covid.

Cependant, ce contexte n’a pas empêché la BCE de poursuivre son projet de normalisation de sa politique monétaire. Lors du Conseil des gouverneurs de mars, la BCE avait annoncé un net ralentissement des achats de titres au deuxième trimestre 2022 et un possible arrêt au troisième trimestre. Lors du Conseil d’avril, aucune décision n’a été prise de façon formelle mais la BCE a indiqué que les chiffres récents avaient renforcé l’hypothèse d’un arrêt total des achats nets de titres au troisième trimestre. Alors qu’un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Deezer va faire son entrée à la Bourse de Paris
En difficulté, les cinémas ne retrouvent pas leur niveau d'avant-crise sanitaire
L'incroyable rémunération des stagiaires de Wall Street
Bonne nouvelle pour les voyageurs entre la France et l'Espagne
Transport aérien : dix ans de croissance européenne perdus à cause du Covid-19

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles