La bourse ferme dans 1 h 53 min
  • CAC 40

    6 177,42
    +8,01 (+0,13 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 973,04
    -5,80 (-0,15 %)
     
  • Dow Jones

    33 765,42
    -35,18 (-0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1915
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • Gold future

    1 737,40
    -7,40 (-0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    50 840,38
    +408,54 (+0,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 294,44
    -0,14 (-0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    60,37
    +1,05 (+1,77 %)
     
  • DAX

    15 248,52
    +14,36 (+0,09 %)
     
  • FTSE 100

    6 896,00
    -19,75 (-0,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 855,98
    -44,21 (-0,32 %)
     
  • S&P 500

    4 125,08
    -3,72 (-0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    29 538,73
    -229,33 (-0,77 %)
     
  • HANG SENG

    28 453,28
    -245,52 (-0,86 %)
     
  • GBP/USD

    1,3749
    +0,0044 (+0,32 %)
     

Le taux d’intérêt des Etats-Unis s’envole, la Fed met le feu aux poudres

·1 min de lecture

Le taux d'intérêt à dix ans des Etats-Unis bondit à nouveau. Un mouvement qui ne semble pas contrarier les Bourses... du moins pas encore. Vers 09H30 GMT, le Dax montait de 0,85% à 14.721 points, après avoir dépassé pour la première fois de son histoire le cap des 14.700 points à l'ouverture. Paris gagnait 0,25%, Milan 0,35% tandis que Londres était stable (-0,08%). De leur côté, les Bourses asiatiques ont été rassurées, comme Wall Street la veille où Dow Jones et S&P 500 ont signé de nouveaux records, par la décision de la Réserve fédérale américain (Fed) de continuer à soutenir l'économie américaine "aussi longtemps que nécessaire". L'indice vedette Nikkei de la Bourse de Tokyo a pris 1,01%. En Chine, la Bourse de Hong Kong a gagné 1,28% tandis que celle de Shanghai a pris 0,51%.

"Jerome Powell a inventé hier soir un nouveau concept: être extrêmement accommodant (les taux resteront à zéro au moins jusqu'à 2023) tout en remontant les estimations de croissance de l'économie américaine", résume John Plassard, responsable de l'investissement chez Mirabaud. "Bref, la réunion de la Fed d'hier soir a tenu toutes ses promesses", ajoute-t-il. La Banque centrale américaine, qui a laissé mercredi ses taux inchangés, table désormais sur une croissance de 6,5% aux Etats-Unis cette année et sur une inflation accélérée à 2,4%.

>> A lire aussi - CAC 40 : les taux d'intérêt remontent, la confiance aux Etats-Unis en ligne de mire

"La Banque centrale américaine a très clairement laissé entendre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

5G : la justice déboute les 500 militants écologistes qui attaquaient Orange, Bouygues, SFR et Free
BNP Paribas serait le mieux placé pour acheter Orange Bank
Pour détrôner Herta, Fleury Michon va miser sur le jambon bon marché
Boeing abattu : le Canada et l’Ukraine indignés par le rapport de l’Iran, qui cherche “à cacher les vraies causes”
Ubisoft, une opportunité d’achat à long terme ? : le conseil Bourse du jour