La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 137,31
    +316,01 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 950,22
    +163,95 (+1,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,2037
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • BTC-EUR

    45 771,38
    -1 405,50 (-2,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 270,32
    +7,36 (+0,58 %)
     
  • S&P 500

    4 173,42
    +38,48 (+0,93 %)
     

Taux d’intérêt : quand la BCE reprend un tube de Daft Punk

·2 min de lecture

Alors qu'une trop forte remontée des taux d'intérêt risque de fragiliser la reprise de l'économie, encore convalescente, de la zone euro, la BCE assure une fois de plus de son soutien sans faille. Un haut responsable de l'autorité monétaire a souligné la détermination de l'institution à "combattre" un tel phénomène, allant jusqu'à citer lors de son explication Daft Punk, figure de l'électro. Pour démontrer aux marchés que la hausse des taux des emprunts souverains de la zone euro, dans le sillage des obligations américaines, n'est pas "tolérée", les gardiens de l'euro doivent être prêts à agir, a expliqué Fabio Panetta, membre italien du directoire de la BCE dans un discours transmis par cette dernière.

L'institution de Francfort "ne doit pas hésiter" à utiliser l'intégralité de l'enveloppe de sa principale arme anti-crise, le programme d'achat d'urgence face à la pandémie (PEPP), soit 1.850 milliards d'euros, a encore suggéré M. Panetta. La présidente de l'institut monétaire, Christine Lagarde, et d'autres membres du directoire, ont déjà signalé ces derniers jours qu'ils ne resteraient pas les bras croisés si les rendements obligataires devaient grimper de manière incontrôlable.

>> A lire aussi - Pourquoi les Daft Punk sont le business model à copier

A quelques jours de la prochaine réunion devant décider de la politique monétaire en zone euro, le 11 mars, M. Panetta évoque désormais clairement la possibilité d'un "engagement ferme à contrôler" la courbe des taux. L'objectif: "préserver des conditions de financement favorables pour soutenir la reprise" économique européenne et la hausse de l'inflation à un niveau proche mais inférieur à 2%, objectif de la BCE pour sa politique monétaire.

Le rendement du Bund à 10 ans a récemment atteint des niveaux légèrement supérieurs à -0,25%, au plus haut depuis mars 2020, alors que le rendement obligataire américain à dix ans évolue autour de 1,50% après une remontée galopante. Jusqu'à présent, un peu moins de la moitié de l'enveloppe (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Galileo : Thales signe le contrat de satellites, suspendu pour Airbus !
Bourse : faut-il redouter un krach ?
Commerce : Bercy réfléchit à compenser la perte de valeur des stocks invendus
Impôt sur les sociétés : souplesse pour le règlement de l’acompte du 15 mars, annonce Bercy
Un McDonald's lourdement condamné après un accident du travail