La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 044,61
    -156,06 (-0,46 %)
     
  • Nasdaq

    13 885,62
    -166,73 (-1,19 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,2044
    +0,0063 (+0,53 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    46 162,59
    -167,70 (-0,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 255,12
    -43,84 (-3,37 %)
     
  • S&P 500

    4 157,18
    -28,29 (-0,68 %)
     

Taux d’intérêt : la BCE ne s’attend pas à un tour de vis avant longtemps en zone euro

·1 min de lecture

Alors que les taux d'intérêt des emprunts d'Etat remontent et que de nombreux observateurs redoutent une remontée plus forte que prévu de l'inflation, Christine Lagarde monte au créneau. La présidente de la Banque centrale européenne (BCE) juge qu'il se passera "un certain temps" avant que l'institution resserre sa politique monétaire, notant que les pressions inflationnistes restaient pour l'heure faibles en zone euro. La BCE mène une politique très expansive destinée à soutenir les crédits aux ménages et aux entreprises. Elle a récemment renforcé le rythme de ses achats de dette publique et privée, de manière à contrer des tensions sur le marché obligataire créées par les craintes d'une surchauffe de l'économie, surtout aux Etats-Unis.

"La prochaine inquiétude", selon Mme Lagarde, se manifestera "lorsque les rendements augmenteront parce que l'économie reprend, parce que les consommateurs consomment, les investisseurs investissent et parce que, espérons-le, ils exerceront un peu de pression sur les prix dans notre économie", a-t-elle déclaré lors d'une interview à la chaîne Bloomberg TV. Des prix plus élevés de manière durable forcent d'ordinaire les banques centrales à resserrer la vis sur le plan monétaire, en relevant leurs taux à court terme ou en réduisant voir mettant fin à des interventions sur le marché de la dette.

>> A lire aussi - Attention, l’inflation est de retour (et ça va faire mal !)

La Française a estimé qu'il faudra "encore un certain temps avant de se demander (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Appli écolo, café intégral... pas encore 30 ans et déjà patrons
Turquie : face à la tourmente, les ménages se tournent vers l’or
L'introduction en Bourse de Deliveroo à Londres fait un flop
Wildberries, le géant russe du e-commerce qui veut concurrencer Amazon en Europe
Comment Aldi et Lidl s'imposent en France