Taux: détente en Inde, petite tension en Italie et Espagne.

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BMPS.MI0,250,00

(CercleFinance.com) - Cette journée de mardi s'est inauguré par une initiative de la banque centrale indienne qui annonce réduire de 0,25% son taux directeur (de 8 à 7,75%) pour la première fois depuis avril 2012.

Mais la banque centrale abaisse également son objectif de croissance de 6% à 5,5% pour 2013 (après l'avoir déjà abaissée de 6,5% à 6% début août 2012), ce qui tendrait à prouver qu'elle n'escompte pas d'impact majeur de son assouplissement monétaire sur la conjoncture.
L'inflation quand à elle se calme un peu mais reste proche de 7% et risque au minimum de s'y maintenir avec la récente remontée du pétrole.

En Europe, la bonne nouvelle c'est que les déboires de Monte dei Paschi (Milan: BMPS.MI - actualité) di Siena n'ont pas affecté le marché obligataire italien : cette banque pourrait avoir perdu entre 7 et 9MdsE sur les marchés dérivés en 2007 et vient d'être recapitalisée à hauteur de 5MdsE avec de l'argent public.

Rome a en effet placé 8,5MdsE de dette à six mois, avec un rendement en forte baisse à 0,73% contre 0,95% lors de la précédente adjudication (meilleur score depuis mars 2010) mais le ratio de couverture de x1,6 est correct sans être spectaculaire.

La mauvaise nouvelle, c'est que les taux longs espagnols continuent de remonter et flirtent avec les 5,6% contre 4,91% au plus bas le 14 janvier dernier, en Italie, le bon accueil réservé aux récentes émissions n'avantage guère le papier 'plus long' avec 4,22% sur le '10 ans' contre 4,12% la veille.
En France, l'OAT 2022 affiche 2,253 contre 2,21/2,22% la veille et le Bund affiche 1,68 conter 1,65% lundi.

Petite détente en revanche sur les T-Bonds US (à 1,968% contre 1,99%) après la publication de l'indice Case-Shiller sur le prix des logements aux Etats Unis au mois de novembre: comme le consensus l'anticipait, c'est un léger recul de -0,1% (repli de -1,2% à Chicago et New-York, -0,6% à Washington) mais la hausse en rythme annuel atteint +5,5% (soit 30% de moins qu'au sommet de la bulle en septembre 2006).

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.