Taux:émission espagnole bien accueillie, tension OAT à 2,03%

(CercleFinance.com) - L'année va s'achever avec des marchés obligataires proches des plus hauts historiques, avec des gain supérieurs à 20% sur les OAT ou les 'high yield' (50% sur les emprunts italiens en 6 mois), ce qui prouve que le contexte est davantage celui d'une 'bulle' que d'un reflet des risques réels sur les dettes d'Etat ou 'corporate'.
Tout le système ne tient en équilibre que grâce à l'argent de la FED et les promesses de sauvetage de la BCE.
En attendant, l'Irlande va recevoir un chèque de près de 900MnsE pour passer les fêtes au chaud (le taux à 10 ans avoisine 6,61%)... mais Chypre reste bel et bien au bord du défaut de paiement (lequel pourrait être acté la semaine prochaine).

Il va falloir que l'Europe se fende d'une aide de 17MdsE (soit la moitié de la somme débloquée la semaine dernière pour la Grèce) mais cela ne semble préoccuper personne.
Après-tout, l'argent est abondant comme le démontre le succès d'une émission de 3,5MdsE de bons à 3 mois et 6 mois en Espagne qui fut souscrite ce matin avec enthousiasme (car le risque est voisin de zéro).

Madrid a notamment émis 2MdsE de bons à six mois (rendement de 1,61 contre 1,67% à la précédent adjudication), avec un ratio de couverture de 2,6 contre 2,3 (le taux à 10 ans se retend à 5,41%).
A noter également la légère tension de 3Pts de base sur les OAT et les Bunds 2022 avec des rendements respectifs de 2,03 et 1,33% alors que l'Euro flirte depuis hier avec les 1,3200$.
Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.