Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 182,68
    -186,41 (-0,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 329,02
    -31,30 (-2,30 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2645
    -0,0015 (-0,12 %)
     

Tatouage : prenez garde aux petits prix... qui cachent de vrais risques pour la santé

ilovetattoos/Pixabay

“Propose des tatouages pas chers.” Une proposition alléchante… qui nous met directement en alerte. En discutant avec Mario*, à l’origine du post sur un groupe Facebook de tatoueurs, notre suspicion se confirme : il se déplace “chez le client seulement”. La pratique est formellement interdite pour des raisons d’hygiène, mais Mario ne s’en inquiète pas.

On les appelle les “scratcheurs” dans le milieu. Des tatoueurs non déclarés qui pratiquent des tatouages, souvent de mauvaise qualité, dans des conditions d’hygiène catastrophiques. Ils officient dans leur cuisine, en soirée ou chez le client, avec un kit acheté sur Amazon. C’est le retour du “fait maison”.

En 2021, un Français sur cinq avait succombé au moins une fois à l’aiguille et le chiffre ne cesse d’augmenter. Puisque la demande est en croissance, l’offre suit la même courbe : d'une vingtaine de salons de tatouages ouverts en France dans les années 80, il y en avait plus de 5.000 en 2018, selon une estimation du Syndicat national des artistes tatoueurs (SNAT).

Forcément, qui dit emballement, dit dérives. Car derrière la tendance se cache un business florissant aux contours flous, qui suscite l’intérêt de praticiens peu scrupuleux. Le SNAT estime que plus de la moitié des tatoueurs sont clandestins, jusqu’à 60% selon l’association Tatouage & Partage, même si la part est difficile à mesurer puisqu'ils sont justement invisibles aux yeux de la société. Le contexte sanitaire lié au Covid-19, qui a conduit les tatoueurs à fermer (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les AirPods Pro 2 font un carton chez Amazon (et leur prix n'y est pas pour rien)
On sait d’où vient la forme du nez de l’Homo Sapiens
En passant à moins de 60 euros, ce vidéoprojecteur passe dans le top des ventes Amazon
Avec cette offre de -42%, le prix du Google Pixel 6 se réduit fortement (durée limitée)
Arnaques en ligne, cyberharcèlement, désinformation… le gouvernement présente son projet de loi pour "sécuriser" internet