La bourse ferme dans 2 h 44 min
  • CAC 40

    7 154,10
    -18,88 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 274,51
    +6,23 (+0,15 %)
     
  • Dow Jones

    35 028,65
    -339,82 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,1358
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 846,90
    +3,70 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    37 321,81
    -70,41 (-0,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 006,63
    +11,88 (+1,19 %)
     
  • Pétrole WTI

    86,43
    -0,53 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 833,92
    +24,20 (+0,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 578,50
    -11,16 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    14 340,25
    -166,64 (-1,15 %)
     
  • S&P 500

    4 532,76
    -44,35 (-0,97 %)
     
  • Nikkei 225

    27 772,93
    +305,70 (+1,11 %)
     
  • HANG SENG

    24 952,35
    +824,50 (+3,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3629
    +0,0017 (+0,12 %)
     

Tatiana Silva victime de gestes déplacés lors de son règne de Miss Belgique

·1 min de lecture

Avant de se faire une jolie place sur le petit écran d’abord en Belgique puis en France, Tatiana Silva s’est fait connaître dans son pays natal en décrochant en décembre 2004, à l’âge de 19 ans, la très convoitée couronne de Miss Belgique 2005. Si cette année de règne lui a fait vivre un vrai conte de fées, à tel point qu’elle surnomme cette expérience sa « période Cendrillon », la présentatrice de TF1 a dû faire face tout au long de l’année au sexisme de certains des spectateurs croisés au gré des événements. Pire encore, elle a dû apprendre à réagir en douceur aux gestes déplacés que se permettaient certains hommes.

« La drague, les avances, ce sont des choses que j’ai connues mais cela faisait tellement partie de la normale… Je n’en suis pas sortie traumatisée », confie-t-elle dans le podcast Femmes de télé de Télé Loisirs. Si elle affirme ne pas être traumatisée, elle garde malgré tout en mémoire certains gestes ou incidents qui l’ont marquée. Elle se souvient ainsi de ce jour où un homme, avec qui elle avait accepté de poser pour une photo, a placé sa main à un endroit inconvenant. «

Il a mis sa main dans le bas du dos, au niveau de la naissance des femmes. J’ai dû remettre sa main plus haut. J’étais mal à l’aise car sa femme était de l’autre côté Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles