La bourse est fermée
  • Dow Jones

    28 363,66
    +152,84 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    11 506,01
    +21,31 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    23 474,27
    -165,19 (-0,70 %)
     
  • EUR/USD

    1,1823
    -0,0043 (-0,37 %)
     
  • HANG SENG

    24 786,13
    +31,71 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    11 094,79
    +1 765,38 (+18,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,18
    +8,08 (+3,16 %)
     
  • S&P 500

    3 453,49
    +17,93 (+0,52 %)
     

Tarifs réglementés du gaz, congé du proche aidant, rénovation énergétique... Ce qui change au 1er octobre

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Les tarifs réglementés de vente du gaz, appliqués par Engie à des millions de foyers français, vont notamment bondir de 4,7% au 1er octobre.

Bond des tarifs réglementés du gaz, encouragement aux travaux de rénovation énergétique, congé indemnisé pour les proches aidants, nouveau calcul de l'indemnisation du chômage partie : voici ce qui change le 1er octobre.

Les tarifs du gaz à la hausse

Les tarifs réglementés de vente du gaz, appliqués par Engie à des millions de foyers français, vont bondir de 4,7% au 1er octobre, a annoncé lundi la Commission de régulation de l'énergie (CRE). Sans le mécanisme de lissage des prix qui avait été adopté pour éviter une remontée trop brutale des prix, la hausse aurait même atteint 7%.

De nouvelles règles en matière de rénovation énergétique

Les travaux de rénovation énergétique entamés à partir du 1er octobre seront éligibles aux nouvelles règles, plus larges, d'attribution de la prime publique destinée à encourager ces actes. Il faudra toutefois attendre le 1er janvier 2021 pour demander cette aide, de manière rétroactive.

Les nouvelles règles permettent notamment aux ménages les plus aisés de bénéficier de cette aide ainsi qu'aux propriétaires louant un logement sans l'occuper eux mêmes.

Un congé pour les proches aidants

Les aidants qui soutiennent un proche âgé, malade ou handicapé, pourront demander à bénéficier, à partir du 1er octobre, d'un congé de trois mois indemnisé. Le principe d'un tel congé indemnisé (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi