La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 601,98
    -226,28 (-1,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Les tarifs bancaires seront quasi stables en 2023

D'après les résultats de l'enquête publiée par l’association CLCV mardi, les tarifs bancaires ne vont que très légèrement augmenter en 2023 (image d'illustration).  - Credit:Manon Cruz / MAXPPP / PHOTOPQR/LE COURRIER PICARD/MAXPPP
D'après les résultats de l'enquête publiée par l’association CLCV mardi, les tarifs bancaires ne vont que très légèrement augmenter en 2023 (image d'illustration). - Credit:Manon Cruz / MAXPPP / PHOTOPQR/LE COURRIER PICARD/MAXPPP

Une bonne nouvelle pour de nombreux consommateurs. Les tarifs bancaires ne vont augmenter que très légèrement cette année, selon l'enquête annuelle de l'association Consommation logement cadre de vie (CLCV) publiée mardi 3 janvier, en deçà du taux d'inflation et conformément aux engagements de la profession pris en septembre dernier. La facture des « petits consommateurs », calculée sur la base d'un compte détenu par une seule personne utilisant un nombre limité de services, sera stable à 66,96 euros par an (- 0,01 %), assure l'association CLCV.

Celles des consommateurs « moyens » et « gros » (deux titulaires, un bouquet de services moyen et important) ressortiront respectivement à 148,76 euros et 208,04 euros, soit une augmentation de 1,24 % et 0,89 % par rapport à 2022. Ces évolutions, pour la plupart effectives au 1er février, sont bien moindres que l'inflation, mesurée à 6,2 % sur un an en novembre en France, d'après les données les plus récentes publiées par l'Insee.

Elles sont également conformes aux engagements de la profession pris le 13 septembre dernier à l'issue de négociations tendues avec le ministre de l'Économie Bruno Le Maire : ne pas augmenter les tarifs bancaires de plus de 2 % sur l'année 2023. « Globalement, les engagements sur la limitation des hausses sont tenus », constate CLCV. Cette étude « confirme que les banques françaises sont au rendez-vous et participent ainsi, notamment par ce biais, à la défense du pouvoir d'achat des Françai [...] Lire la suite