La bourse ferme dans 2 h 51 min
  • CAC 40

    5 797,83
    -0,15 (-0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 702,79
    -3,20 (-0,09 %)
     
  • Dow Jones

    31 961,86
    +424,51 (+1,35 %)
     
  • EUR/USD

    1,2232
    +0,0064 (+0,53 %)
     
  • Gold future

    1 782,00
    -15,90 (-0,88 %)
     
  • BTC-EUR

    41 927,93
    -259,20 (-0,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 024,00
    +29,33 (+2,95 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,15
    -0,07 (-0,11 %)
     
  • DAX

    13 948,28
    -27,72 (-0,20 %)
     
  • FTSE 100

    6 677,74
    +18,77 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    13 597,97
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 925,43
    +44,06 (+1,14 %)
     
  • Nikkei 225

    30 168,27
    +496,57 (+1,67 %)
     
  • HANG SENG

    30 074,17
    +355,93 (+1,20 %)
     
  • GBP/USD

    1,4141
    -0,0000 (-0,00 %)
     

Ces tarifs bancaires qui ont encore augmenté en 2021

·2 min de lecture

Après deux années de relative accalmie, les tarifs facturés par les banques à leurs clients repartent de l’avant. Dans son Observatoire des tarifs bancaires diffusé ce mercredi 17 février, le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) note plusieurs augmentations de prix pour ces services. L’organisme, chargé d’étudier les relations entre établissements financiers et leurs clients, cite 8 tarifs en hausse entre le 31 décembre 2020 et le 5 janvier 2021, parmi lesquels la fourniture d’une carte de débit, le retrait d’espèces à un distributeur automatique dans une autre banque que la sienne ou encore les frais de tenue de compte. S’il serait exagéré de parler d'une explosion des prix en question, l’analyse du CCSF évoquant des “hausses modérées”, force est de constater que la majorité des services proposés par les banques sont en hausse, l’étude portant sur les 14 principaux produits et services bancaires figurant dans le document d’information tarifaire (DIT) mis à jour à chaque début d’année par les banques.

>> Notre service - Économisez jusqu’à 300 euros par an en testant notre comparateur de tarifs bancaires

Plus forte augmentation observée par le CCSF, la fourniture d’une carte de paiement à autorisation systématique, à l’instar des fameuses Visa Electron ou Maestro Mastercard. Son coût moyen passe ainsi de 29,31 euros à 30,23 euros, soit une hausse de 0,92 euro (+3,14%). Une évolution à nuancer selon l’organisme qui mentionne le “lancement par 26 établissements d’une nouvelle génération de carte à autorisation systématique, la carte à contrôle de solde quasi-systématique, qui offre davantage de possibilités et la rend désormais utilisable dans différents automates (péages, pompe à essence etc.)”. Ces nouvelles offres étant accompagnées d’un relèvement de la cotisation annuelle, la hausse sur des services comparables se limite à 0,28%. A noter toutefois que parmi les 109 établissements scrutés par le CCSF (101 banques de réseau et 8 banques en lignes), les tarifs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ticket resto étudiant : "Les non-boursiers en bénéficieront aussi"
CB : les nouvelles cartes en métal vendues par les banques sont-elles vraiment utiles ?
Le simulateur de vos impôts 2021 est en ligne
Mobile et box : des forfaits en édition limitée avec plus de 600 euros d'économies à la clé
Emploi à domicile : en 2022 vous bénéficierez en temps réel du crédit d’impôt