Marchés français ouverture 7 h 3 min
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    29 025,46
    +474,56 (+1,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,1617
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    25 409,75
    +78,75 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    53 401,42
    -55,86 (-0,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 430,53
    -21,11 (-1,45 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     

Tarif des complémentaires santé : le gouvernement tape du poing sur la table

·1 min de lecture

Les complémentaires santé ont échappé à une nouvelle "surtaxe Covid" cette année, mais le gouvernement leur a "en échange" demandé "avec fermeté" de modérer leurs tarifs en 2022, ont indiqué jeudi 14 octobre les ministres Olivier Véran (Santé) et Olivier Dussopt (Comptes publics). En pleine polémique sur les prix de l'énergie et des carburants, le gouvernement aimerait s'épargner la traditionnelle controverse de fin d'année sur le coût des complémentaires santé.

D'autant que l'exécutif estime faire preuve de générosité en n'alourdissant pas la "contribution exceptionnelle" de 1,5 milliard d'euros votée l'an dernier, alors qu'il évalue à 2,2 milliards les économies réalisées par les mutuelles, assurances et institutions de prévoyance au début de la crise sanitaire. "Le choix a été de ne pas prélever de taxe complémentaire, mais de demander avec fermeté à l'ensemble des organismes complémentaires de modérer la hausse des cotisations pour l'année 2022", a expliqué Olivier Véran lors d'une audition devant la commission des Affaires sociales du Sénat, sur le projet de loi de financement de la Sécurité sociale.

>> A lire aussi - Complémentaire santé : un système protecteur… mais coûteux et inégalitaire, selon la Cour des comptes

Si le gouvernement s'est abstenu de taper à la caisse, c'est aussi "pour tenir compte d'un certain nombre d'arguments sur quelques effets de rattrapage" des soins retardés en 2020, "même si nous considérons que ce rattrapage n'est pas à la hauteur de l'économie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Fonction publique : le nombre de contractuels continue d’augmenter
Brexit : l’UE refusera l’arbitrage international réclamé par le Royaume-Uni
Covid-19 : le pass sanitaire retiré à ceux qui refusent une 3e dose de vaccin ?
Des sous-marins français bientôt vendus au Canada ?
Des plaquettes de cannabis à la "marque" Mbappé et Macron

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles