La bourse ferme dans 3 h 19 min
  • CAC 40

    6 126,07
    +78,76 (+1,30 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 571,18
    +32,30 (+0,91 %)
     
  • Dow Jones

    31 438,26
    -62,42 (-0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0025 (-0,23 %)
     
  • Gold future

    1 826,90
    +2,10 (+0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    19 912,17
    -415,38 (-2,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    459,49
    -2,31 (-0,50 %)
     
  • Pétrole WTI

    111,34
    +1,77 (+1,62 %)
     
  • DAX

    13 297,81
    +111,74 (+0,85 %)
     
  • FTSE 100

    7 350,68
    +92,36 (+1,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 524,55
    -83,07 (-0,72 %)
     
  • S&P 500

    3 900,11
    -11,63 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,2233
    -0,0037 (-0,30 %)
     

La Tanzanie veut instaurer une taxe sur les revenus du numérique

La Tanzanie veut instaurer une taxe de 2% sur les revenus réalisés par les géants du numériques dans ce pays d'Afrique de l'Est, a annoncé le ministre des Finances devant le parlement.

Le ministre tanzanien des Finances et de la planification, Mwigulu Nchemba, a officialisé ce projet de taxe mardi lors de la présentation du budget annuel.

Le Parlement doit encore l'approuver avant son entrée en vigueur prévue début juillet.

"L'Autorité fiscale de Tanzanie établira un processus d'enregistrement simplifié pour les opérateurs de l'économie numérique qui ne sont pas présents en Tanzanie", a déclaré Mwigulu Nchemba.

"Cette mesure est destinée à suivre le rythme de la croissance rapide de l'économie numérique", a-t-il ajouté.

Cette annonce fait suite à des discussions tenues en avril entre l'Autorité fiscale de Tanzanie et le géant américain Meta, maison mère de Facebook, Instagram et WhatsApp.

De nombreux pays ont instauré de telles taxes, estimant que les géants du numérique faisant des profits dans leurs pays devaient également y payer des impôts.

Début octobre, 136 pays sont parvenus à s'entendre sur un accord fiscal cadre, sous l'égide de l'Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE).

Cet accord prévoit la taxation, dans chaque pays d'exercice, d'une partie minimum des revenus dégagés par les géants américains du numérique, ainsi qu'un taux minimal d'imposition mondial pour éviter l'optimisation fiscale.

str/amu/sva/jhd

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles