Marchés français ouverture 2 h 32 min
  • Dow Jones

    30 937,04
    -22,96 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    13 626,06
    -9,93 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 626,98
    +80,80 (+0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,2161
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    29 466,02
    +74,76 (+0,25 %)
     
  • BTC-EUR

    26 074,95
    -293,66 (-1,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    637,34
    -1,80 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    3 849,62
    -5,74 (-0,15 %)
     

Takeda fait le point sur son pipeline et annonce son objectif d’augmenter ses revenus de 50 % d’ici 2030 lors de la 39e conférence annuelle de J.P. Morgan sur les soins de santé

·18 min de lecture

Son objectif est d’atteindre un chiffre d’affaires de 5 000 milliards de yens (47 milliards de dollars) d’ici l’exercice 20301, ce qui représente une croissance de 50 % par rapport à 2019

Le portefeuille de son pipeline Wave 1 comprend 12 nouvelles entités moléculaires, les premières/meilleures thérapies de leur catégorie, qui devraient être introduites en 2024

La réduction rapide de son effet de levier devrait lui permettre d’atteindre son objectif, un ratio dette nette/EBITDA ajusté de 2, au cours des exercices 2021 à 2023

Takeda Pharmaceutical Company Limited (TSE : 4502/NYSE : TAK) (« Takeda ») a fait le point sur ses progrès en matière en croissance et de transformation aujourd’hui lors de la 39e conférence annuelle J.P. Morgan sur les soins de santé, qui se tient en ligne. Le président et directeur général, Christophe Weber, a détaillé la stratégie de Takeda vis-à-vis de son portefeuille et de son pipeline ainsi que ses perspectives financières, notamment en discutant des grands programmes susceptibles de contribuer à la croissance du chiffre d’affaires de la société au cours des dix prochaines années.

« En 2020, Takeda a prouvé la résilience de son modèle commercial, l’ampleur de son portefeuille et l’engagement de ses employés. Nous avons continué à servir les patients et les communautés du monde entier tout en faisant face aux difficultés posées par l’épidémie de Covid-19 », a déclaré Christophe Weber, président et directeur général de Takeda. « Notre société biopharmaceutique est fondée sur des valeurs et motivée par la recherche et le développement depuis 240 ans. À ce titre, nous continuons à porter notre attention sur des traitements susceptibles de transformer la vie des patients du monde entier grâce à notre pipeline très innovant et à notre engagement continu en faveur des patients, de nos employés et de la planète. »

Un pipeline très innovant pour soutenir une croissance durable

Takeda a mis sur pied une structure de R&D de classe mondiale, tournée vers l’extérieur et à la pointe de la technologie, et a généré un pipeline innovant et diversifié de près de 40 nouvelles entités moléculaires (NEM) en phase clinique. Le portefeuille de pipelines de Takeda a le potentiel de contribuer de manière significative à la croissance de son chiffre d’affaires, la société souhaitant le porter à 5 000 milliards de yens (47 milliards de dollars) d’ici l’exercice 20301, soit une croissance de 50 % par rapport à l’exercice 2019.

La croissance du chiffre d’affaires de la société devrait provenir en majorité de son pipeline Wave 1, comprenant 12 NEM uniques, potentiellement les meilleures/premières thérapies de leur catégorie, ainsi que de ses 14 marques mondiales existantes.

Le pipeline Wave 1 de Takeda comprend notamment cinq programmes ayant reçu le statut de traitement révolutionnaire et trois ayant bénéficié de la procédure accélérée de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis. L’un des programmes a également été reconnu dans le cadre du système de désignation SAKIGAKE par le ministère japonais de la Santé, du Travail et de la Protection sociale, tandis qu’un autre programme a reçu le premier statut de traitement révolutionnaire accordé par la Food and Drug Administration chinoise à une multinationale biopharmaceutique. L’exercice 2022 devrait voir la réalisation de douze étapes clés, dont cinq lectures de données essentielles, et d’autres étapes de développement sont prévues à court terme pour tous les programmes du pipeline Wave 1.

Outre le pipeline Wave 1, le dispositif de recherche de Takeda, qui comprend des capacités de recherche internes et plus de 200 partenariats actifs, fait rapidement progresser un flux constant de traitements de nouvelle génération dans le cadre de la deuxième vague (Wave 2) de son pipeline. Cela devrait assurer une croissance soutenue pour l’exercice 2025 et au-delà. Les programmes de la deuxième vague à un stade de développement préclinique ou clinique précoce visent à offrir un potentiel transformateur ou curatif à des populations ciblées dont les besoins non satisfaits dans les principaux domaines thérapeutiques sont importants. Ils reposent sur des objectifs à forte validation humaine, représentent diverses modalités et tirent parti de nouvelles capacités de plateforme dans les domaines de la thérapie cellulaire, de la thérapie génique et de la science des données.

Les actifs clés du pipeline Wave 1 présentent un important potentiel commercial

TAK-003
Le vaccin tétravalent candidat contre la dengue de Takeda (TAK-003) a le potentiel de contribuer à lutter contre l’énorme fardeau de la dengue dans le monde, notamment en prenant en compte les grandes priorités permettant de contrôler cette maladie, comme la protection des personnes séronégatives (personnes non exposées à la dengue auparavant) et la prévention des hospitalisations. TAK-003 se base sur un virus vivant atténué de la dengue de sérotype 2, qui constitue le « pilier » génétique des quatre virus vaccinaux. Le programme de développement de TAK-003 comprend l’étude pivot de Phase 3 TIDES (Tetravalent Immunization against Dengue Efficacy Study), un essai en double aveugle, randomisé et contrôlé par placebo, qui évalue la sécurité et l’efficacité de deux doses de TAK-003 pour prévenir la dengue symptomatique confirmée en laboratoire, indépendamment de sa gravité et de son sérotype, chez les enfants et les adolescents. L’étude TIDES se poursuit, la sécurité et l’efficacité faisant l’objet d’une évaluation sur une période de quatre ans et demi. La dengue est la maladie virale transmise par les moustiques qui se propage le plus rapidement. Elle a été reconnue par l’OMS comme l’une des dix grandes menaces sanitaires dans le monde en 2019. Près de la moitié de la population mondiale est aujourd’hui menacée par la dengue, qui toucherait 390 millions de personnes chaque année.

TAK-755
TAK-755, développé par Takeda, a le potentiel de devenir un traitement transformateur contre le purpura thrombocytopénique thrombotique (PTT), un trouble de la coagulation rare et potentiellement mortel caractérisé par une activité faible ou nulle de l’enzyme ADAMTS13 dans la circulation (une enzyme essentielle à la régulation de la coagulation sanguine normale). Les besoins non satisfaits sont très importants en ce qui concerne les nouveaux traitements contre le PTT congénital et le PTT à médiation immunitaire. Or, TAK-755 est le premier (et le seul) traitement de substitution d’ADAMTS13 en cours de développement pour ces deux types de PTT. S’il venait à être approuvé, TAK-755 pourrait être le seul traitement de substitution permettant de rétablir rapidement et totalement les taux d’ADAMTS13 et d’avoir un impact positif à la fois sur la morbidité et sur la mortalité. S’il venait à être approuvé, TAK-755 a le potentiel d’être le premier traitement de sa catégorie et de représenter le traitement prophylactique de prédilection contre le TTP congénital. Il serait également le meilleur traitement de sa catégorie contre le TTP à médiation immunitaire. Grâce à TAK-755, le traitement pourrait être simplifié, les effets indésirables liés aux traitements dérivés du plasma et à l’échange de plasma pourraient être évités, et le patient pourrait être traité à son domicile. Les données sont attendues en 2021 pour l’essai de Phase 2 sur le TTP à médiation immunitaire et en 2022 pour l’essai pivot de Phase 3 sur le TTP congénital.

TAK-007
Résultat d’une collaboration avec le MD Anderson Cancer Center de l’université du Texas, TAK-007 de Takeda est un traitement à base de lymphocytes NK porteurs de récepteurs antigéniques chimériques (CAR) et renforcé par de l’IL-15 ciblant les tumeurs malignes à cellules B CD19-positives. L’objectif est que TAK-007 soit une thérapie allogénique, les lymphocytes NK seraient donc prélevés sur un donneur sain non apparenté plutôt que sur le patient lui-même. TAK-007 pourrait donc être produit à l’avance et stocké en vue d’une utilisation en vente libre. Le CAR-NK CD19 du centre MD Anderson fait l’objet d’un essai de Phase 1/2 chez des patients atteints de lymphome non hodgkinien (LNH) récidivant ou réfractaire et de leucémie lymphoïde chronique (LLC). Dans le cadre de cet essai de Phase 1/2, le traitement par CAR-NK n’a pas été associé au syndrome de libération de cytokines (SLC) ni à la neurotoxicité observés dans le cadre des thérapies cellulaires par CAR-T existantes ; il présente également la possibilité d’être administré en milieu ambulatoire. Le recrutement de patients atteints de tumeurs malignes à cellules B récidivantes ou réfractaires devrait commencer en 2021 pour une étude pivot sur TAK-007. Aucune thérapie CAR-NK n’est actuellement approuvée et aucune thérapie cellulaire allogénique n’est approuvée contre le cancer.

TAK-994 et TAK-925
TAK-994 est le premier agoniste sélectif des récepteurs de l’orexine de type 2 administré par voie orale dont le développement clinique débute pour le traitement de la narcolepsie de type 1 (NT1), une maladie neurologique rare caractérisée par une somnolence diurne excessive et une cataplexie (signes et symptômes de la maladie) ; elle est due à une perte de neurones producteurs d’orexine. TAK-994 est en cours d’étude dans le cadre d’un essai clinique de Phase 2 sur la narcolepsie (SPARKLE-1501). S’il venait à être approuvé, TAK-994 pourrait être le premier traitement à s’attaquer aux causes biologiques sous-jacentes de la maladie. En ce qui concerne TAK-925 (formulation IV), des données de preuve de concept ont été publiées sur la NT1, la narcolepsie de type 2 (NT2) et les troubles du sommeil dus au travail posté. Des données sur l’hypersomnie idiopathique et le syndrome d’apnée obstructive du sommeil seront divulguées à l’avenir.

Solidité financière
Takeda s’engage à maintenir des notations financières de qualité et reste en bonne voie pour atteindre son objectif à moyen terme, un ratio dette nette/EBITDA ajusté de 2, au cours des exercices 2021 à 2023, grâce à la réduction rapide de son effet de levier, rendue possible par un flux de trésorerie important et le produit de la cession d’actifs non essentiels. Au cours du premier semestre de l’exercice 2020, Takeda a dépassé son objectif de cessions d’actifs non essentiels, qui s’élevait à 10 milliards de dollars, en clôturant 11 transactions, et a atteint près de 11,6 milliards de dollars de cessions d’actifs non essentiels annoncés depuis janvier 2019. La réduction de son effet de levier s’est poursuivie au cours du premier semestre de l’exercice 2020, ce qui a conduit à un ratio dette nette/EBITDA ajusté de 3,7 à la fin de cette période.

La croissance de Takeda bénéficie d’une dynamique soutenue, tandis que la croissance sous-jacente a le potentiel d’accélérer sur le moyen terme. Takeda est également en bonne voie pour atteindre son objectif, un rythme annualisé de 2,3 milliards de dollars pour la synergie des coûts, d’ici la fin de l’exercice 2021, ce qui lui permettra d’améliorer ses performances et d’atteindre son objectif de marge pour son bénéfice d’exploitation de base sous-jacent vers le milieu des années 2030. Takeda s’engage toujours en faveur du rendement des actionnaires, avec une politique de dividende bien établie de 180 yens par action par an.

Des diapositives présentées lors de la conférence J.P. Morgan sur les soins de santé, ainsi qu’un lien vers l’enregistrement audio, sont disponibles sur le site Web de Takeda à l’adresse suivante : https://www.takeda.com/investors/ir-events/.

À propos de Takeda Pharmaceutical Company Limited
Takeda Pharmaceutical Company Limited (TSE : 4502/NYSE : TAK) est un leader biopharmaceutique mondial, fondé sur des valeurs et axé sur la R&D, dont le siège est au Japon. Guidée par son engagement envers les patients, ses employés et la planète, la société s’engage à découvrir et à fournir des traitements susceptibles de transformer la vie des patients. Takeda concentre ses efforts de R&D dans quatre domaines thérapeutiques : l’oncologie, les maladies rares et l’hématologie, les neurosciences, et la gastroentérologie. Nous réalisons également des investissements ciblés en R&D dans le domaine des traitements et des vaccins dérivés du plasma. Nous nous concentrons sur le développement de médicaments hautement innovants qui contribuent à changer la vie des gens, en repoussant les limites des nouvelles options thérapeutiques et en exploitant nos capacités et notre dispositif de R&D collaboratif amélioré afin de créer un pipeline solide et diversifié. Nos employés s’engagent à améliorer la qualité de vie des patients et à travailler avec nos partenaires en matière de soins de santé dans environ 80 pays. Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site : https://www.takeda.com.

Avis important
Aux fins du présent avis, le terme « communiqué de presse » désigne le présent document, toute présentation orale, toute séance de questions-réponses, et tout matériel écrit ou oral, discutés ou distribués par Takeda Pharmaceutical Company Limited (« Takeda ») et ayant trait au présent communiqué. Le présent communiqué (y compris tout compte-rendu oral et toute séance de questions-réponses en rapport avec ce dernier) n’est pas censé constituer, représenter ou faire partie (ni ne constitue, représente ou fait partie) d’une quelconque offre, invitation ou sollicitation d’offre d’achat, d’acquisition, de souscription, d’échange, de vente ou de cession de valeurs mobilières ou la sollicitation d’un vote ou d’une approbation dans une juridiction quelconque. Aucune action ou autre valeur mobilière n’est offerte au public par le biais du présent communiqué. Aucune offre de valeurs mobilières ne sera faite aux États-Unis, sauf dans le cas d’un enregistrement en vertu de la loi U.S. Securities Act de 1933 et de ses amendements, ou d’une dispense de celle-ci. Le présent communiqué de presse (ainsi que les autres informations pouvant être fournies au destinataire) est fourni à condition d’être utilisé par le destinataire uniquement à titre d’information (et non à des fins d’évaluation d’un investissement, d’une acquisition, d’une cession ou de toute autre transaction). Tout manquement à ces restrictions pourra constituer une violation des lois applicables sur les valeurs mobilières.

Les sociétés dans lesquelles Takeda possède, directement ou indirectement, des investissements constituent des entités distinctes. Dans le présent communiqué, à des fins pratiques, le nom « Takeda » est parfois utilisé pour faire référence à Takeda et à ses filiales en général. De même, les termes « nous », « notre » et « nos » sont également utilisés en référence aux filiales en général ou aux personnes travaillant pour celles-ci. Ces expressions sont également utilisées lorsqu’il n’est pas jugé utile d’identifier la ou les société(s) concernée(s).

Déclarations prospectives
Ce communiqué de presse et tout document distribué en relation avec ce communiqué de presse peuvent contenir des déclarations prospectives, des croyances ou des opinions sur les activités futures de Takeda, sa position future et ses résultats d’exploitation, et peuvent notamment comprendre des estimations, des prévisions, des objectifs et des plans de Takeda. Sans s’y limiter, les déclarations prospectives emploient souvent des mots tels que « cible », « planifie », « croit », « espère », « continue », « s’attend à », « vise », « a l’intention de », « assure », « sera », « peut », « devrait », « pourrait », « anticipe », « estime », « projette », des expressions similaires ou leur forme négative. Ces déclarations prospectives sont fondées sur des hypothèses concernant de nombreux facteurs importants comme suit, qui pourraient entraîner des résultats réels sensiblement différents de ceux exprimés ou sous-entendus par ces déclarations prospectives : la conjoncture économique touchant les activités mondiales de Takeda, notamment la conjoncture économique générale au Japon et aux États-Unis ; les pressions et développements de la concurrence ; les amendements des lois et règlements applicables ; le succès ou l’échec des programmes de développement de produits ; les décisions des autorités de réglementation et leur calendrier ; les fluctuations des taux d’intérêt et de change ; les demandes ou inquiétudes relatives à la sécurité ou à l’efficacité des produits commercialisés ou des produits candidats ; l’impact des crises sanitaires, comme la pandémie du nouveau coronavirus, sur Takeda et sur ses clients et fournisseurs, notamment sur les gouvernements étrangers des pays dans lesquels Takeda exerce ses activités, ou sur d’autres facettes de son activité ; le calendrier et l’impact des efforts d’intégration post-fusion avec les sociétés acquises ; la capacité à se défaire des actifs qui ne sont pas essentiels aux activités de Takeda et le calendrier de ce(s) désinvestissement(s) ; et d’autres facteurs identifiés dans le dernier rapport annuel de Takeda sur formulaire 20-F et d’autres rapports de Takeda déposés auprès de l’U.S. Securities and Exchange Commission et disponibles sur le site Web de Takeda à l’adresse https://www.takeda.com/investors/ reports/sec-filings/ ou sur www.sec.gov. Takeda ne s’engage aucunement à mettre à jour les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse ou toute autre déclaration prospective qu’elle pourrait faire, sauf si la loi ou les règles de la bourse l’exigent. Les performances passées ne sont pas un indicateur des résultats futurs et les résultats ou les déclarations de Takeda dans ce communiqué de presse peuvent ne pas être révélateurs, et ne sont en aucun cas une estimation, une prévision, une garantie ou une projection, des résultats à venir de Takeda.

Mesures financières non-IFRS
Le présent communiqué de presse et les documents distribués en relation avec ce communiqué de presse comprennent certaines mesures financières IFRS qui ne sont pas présentées conformément aux normes internationales d’information financière (« IFRS »). Citons notamment le revenu sous-jacent, le bénéfice d’exploitation de base, le bénéfice d’exploitation de base sous-jacent, le bénéfice net de base, le BPA de base sous-jacent, la dette nette, l’EBITDA, l’EBITDA ajusté et le flux de trésorerie disponible. La direction de Takeda évalue les résultats et prend ses décisions en matière d’activités et d’investissement en utilisant les mesures IFRS et non-IFRS incluses dans le présent communiqué. Ces mesures non-IFRS excluent certains éléments associés aux revenus, aux coûts et au flux de trésorerie qui sont inclus dans les mesures les plus comparables présentées conformément aux normes IFRS, ou qui sont calculés différemment de ces dernières. En incluant ces mesures non-IFRS, la direction cherche à fournir aux investisseurs des informations supplémentaires leur permettant d’analyser plus en détail les performances de Takeda, ses résultats de base et les tendances sous-jacentes. Les mesures non-IFRS de Takeda ne sont pas préparées conformément aux normes IFRS. Par conséquent, ces mesures non-IFRS doivent être considérées comme venant complémenter, et non remplacer, les mesures préparées conformément aux normes IFRS (que nous désignons parfois sous l’appellation de mesures « déclarées »). Nous encourageons les investisseurs à examiner comment rapprocher les mesures financières non-IFRS et leurs mesures IFRS les plus directement comparables.

Vous trouverez de plus amples informations sur certaines des mesures non-IFRS de Takeda, y compris sur la manière de les rapprocher aux mesures IFRS les plus comparables, sur le site Web de Takeda dédié aux relations avec les investisseurs, à l’adresse suivante : https://www.takeda.com/investors/reports/quarterly-announcements/

Informations médicales
Ce communiqué de presse comprend des renseignements sur des produits qui peuvent ne pas être disponibles dans certains pays, ou qui peuvent être commercialisés sous différentes marques, pour différentes indications, sous différents dosages ou à des concentrations différentes. Rien de ce qui est contenu dans ce communiqué ne doit être considéré comme une sollicitation, une promotion ou une publicité pour tout médicament sur ordonnance, y compris ceux en cours de développement.

1 Comprend les recettes supplémentaires sur une base non PTS (probabilité de succès technique), c’est-à-dire que les chiffres se basent sur les meilleurs scénarios, y compris sur les succès techniques que Takeda n’envisage actuellement pas comme étant probables, et ne doivent pas être considérés comme des prévisions ou des objectifs. Sur une base ajustée pour prendre en compte la PTS (probabilité de succès technique), Takeda s’attend à ce que son TCAC connaisse une croissance faible à un chiffre entre les exercices 2019 et 2030. N’inclut pas les impacts potentiels imposés par le règlement final intérimaire de la Nation la plus favorisée (NPF) publié par les Centers for Medicare & Medicaid Services (CMS) américains le 20 novembre 2020, actuellement en cours d’évaluation.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210112006169/fr/

Contacts

Contacts avec les médias :
Médias japonais
Kazumi Kobayashi
kazumi.kobayashi@takeda.com
+81 (0) 3-3278-2095

Médias hors Japon
Holly Campbell
holly.campbell@takeda.com
+1 617-588-9013

Relations avec les investisseurs :
Christopher O’Reilly
christopher.oreilly@takeda.com
+81 (0) 3-3278-2543