La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,65
    -48,00 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,54
    -35,31 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,16 (+1,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,1916
    -0,0063 (-0,52 %)
     
  • Gold future

    1 698,20
    -2,50 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    41 357,96
    +493,25 (+1,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    982,93
    +39,75 (+4,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,28
    +2,45 (+3,84 %)
     
  • DAX

    13 920,69
    -135,65 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    6 630,52
    -20,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,68 (+1,55 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3834
    -0,0060 (-0,43 %)
     

Le tacle du lundi – Combien vaut (vraiment) la Ligue 1 ?

Par Florent Barraco
·1 min de lecture
Combien va perdre la Ligue 1 ?
Combien va perdre la Ligue 1 ?

Le compte à rebours est déclenché. Dans quinze jours, le Paris Saint-Germain tentera de prendre sa revanche (en championnat) contre l'Olympique de Marseille. Ce « choc » sera-t-il visible sur une chaîne ? Le fiasco Mediapro et l'esprit revanchard de Canal+ ont obligé la Ligue de football professionnel à organiser, à la hâte, un appel d'offres pour reprendre les huit matchs de l'opérateur sino-espagnol. Les présidents des clubs, acculés financièrement, souhaitent limiter les dégâts. Certains osent même des chiffres frôlant les 700 millions d'euros. Noël n'a lieu qu'une fois par an?

Il faut bien voir dans quelle situation est notre Ligue 1. En toile de fond, il y a bien sûr la crise sanitaire, les stades vides, la fausse (bonne) ambiance, les effectifs décimés par le Covid ou les blessures? Si l'environnement est dégradé, il n'explique pas l'état général de notre championnat.

À LIRE AUSSI« Imposer un salary cap en Ligue 1 est absurde et simpliste »

Il suffit d'avoir regardé Monaco-Marseille et Lens-Nice (une affiche et un match lambda) pour voir les faiblesses tactiques et techniques des équipes de Ligue 1 : que d'erreurs dans le dernier geste (et même l'avant-dernier), de contrôles ratés, de manque de vision, d'errements défensifs et d'absence d'audace (un seul tir cadré pour un OM dont le slogan reste « droit au but »). Il suffit d'avoir vu (sans s'endormir) les premières mi-temps du triplex de 15 heures pour s'apercevoir d'un manque total de spectacle ? les [...] Lire la suite