Publicité
La bourse ferme dans 5 h 48 min
  • CAC 40

    8 089,53
    -51,93 (-0,64 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 027,87
    -19,12 (-0,38 %)
     
  • Dow Jones

    39 872,99
    +66,22 (+0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0846
    -0,0013 (-0,12 %)
     
  • Gold future

    2 418,80
    -7,10 (-0,29 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 520,65
    -904,45 (-1,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 500,15
    -26,26 (-1,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,77
    -0,89 (-1,13 %)
     
  • DAX

    18 659,67
    -67,09 (-0,36 %)
     
  • FTSE 100

    8 382,22
    -34,23 (-0,41 %)
     
  • Nasdaq

    16 832,62
    +37,75 (+0,22 %)
     
  • S&P 500

    5 321,41
    +13,28 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    38 617,10
    -329,83 (-0,85 %)
     
  • HANG SENG

    19 195,60
    -25,02 (-0,13 %)
     
  • GBP/USD

    1,2725
    +0,0014 (+0,11 %)
     

Le Taïwanais ProLogium choisit la France pour implanter son usine de batteries

PIXABAY

Le groupe taïwanais vise une entrée en production à partir de la fin de 2026 de son usine de batteries pour véhicules électriques à Dunkerque, a appris l'AFP mardi de source proche du dossier. L'investissement prévu pour cette méga-usine se monte à 5,2 milliards d'euros d'ici 2030, selon la même source. Cette première usine à l'étranger du groupe taïwanais sera la quatrième implantation en France d'une usine de batteries, cruciales pour assurer l'objectif européen d'abandon des ventes de voitures thermiques en 2035.

La France était en concurrence avec l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Pologne et les Pays-Bas. Les discussions avec le gouvernement semblaient avancer dans le bon sens depuis plusieurs mois. Le président Emmanuel Macron est attendu à Dunkerque vendredi, selon l'Elysée, dans le cadre d'un déplacement sur la réindustrialisation du pays. L'usine vise une capacité de production susceptible à terme "d'équiper 500.000 à 750.000 véhicules électriques par an", selon l'annonce de concertation préalable publiée en avril par la Commission nationale du débat public (CNDP).

ProLogium travaille sur la batterie de prochaine génération, avec un électrolyte solide plutôt que liquide (celle qu’utilise la technologie lithium-ion actuelle). Cette future génération va accroître fortement l’autonomie des véhicules électriques. Et la société, fondée en 2006, est un acteur de premier plan dans ce domaine, avec sa technologie lithium-céramique solide. Une ligne de production pilote est déjà (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pornographie : Twitter bientôt bloqué en France ?
CAC 40 : la Bourse attend au tournant les chiffres de l'inflation aux Etats-Unis
Crédit Agricole mise sur le crédit-bail auto et le paiement, fait bien mieux que prévu au premier trimestre
Airbnb chute de 11% à Wall Street à cause du ralentissement de sa croissance
La société française de recharge électrique Driveco lève 250 millions d'euros de fonds