La bourse ferme dans 3 h 51 min
  • CAC 40

    7 060,20
    -5,19 (-0,07 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 262,72
    -13,48 (-0,32 %)
     
  • Dow Jones

    35 719,43
    +492,40 (+1,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,1298
    +0,0025 (+0,23 %)
     
  • Gold future

    1 785,60
    +0,90 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    43 453,33
    -1 804,59 (-3,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 277,86
    -43,42 (-3,29 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,12
    +0,07 (+0,10 %)
     
  • DAX

    15 747,27
    -66,67 (-0,42 %)
     
  • FTSE 100

    7 352,20
    +12,30 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    15 686,92
    +461,76 (+3,03 %)
     
  • S&P 500

    4 686,75
    +95,08 (+2,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 860,62
    +405,02 (+1,42 %)
     
  • HANG SENG

    23 996,87
    +13,21 (+0,06 %)
     
  • GBP/USD

    1,3203
    -0,0039 (-0,29 %)
     

Taïwan : Xi Jinping demande à Joe Biden de ne pas "jouer avec le feu"

·2 min de lecture

La conversation entre Joe Biden et Xi Jinping n'a rien réglé des contentieux entre la Chine et les Etats-Unis, notamment sur le sujet inflammable de Taïwan

Joe Biden et Xi Jinping se sont longuement parlé dans la nuit de lundi à mardi sans rien régler de leurs contentieux, surtout concernant Taïwan, le président chinois exhortant son homologue américain à ne pas "jouer avec le feu" sur cette question.

Le président américain a averti son homologue chinois que les Etats-Unis "s'opposent fermement" à toute tentative "unilatérale de changer le statu quo ou de porter atteinte à la paix et à la stabilité dans le détroit de Taïwan", selon un texte publié par la Maison Blanche à l'issue de la rencontre virtuelle, qui a duré environ trois heures et demie. Xi Jinping a lui averti les Etats-Unis de "ne pas jouer avec le feu" à propos de l'île, que la Chine voit comme une province rebelle devant réintégrer son giron.

"Les autorités taïwanaises ont tenté à plusieurs reprises de s'appuyer sur les Etats-Unis pour l'indépendance et certains aux Etats-Unis tentent d'utiliser Taïwan pour contrôler la Chine", a fait remarquer le dirigeant chinois. "C'est une tendance très dangereuse qui revient à jouer avec le feu", a-t-il dit, selon des propos rapportés par le ministère chinois des Affaires étrangères.

Joe Biden a aussi exprimé ses "préoccupations à propos des pratiques (de la Chine) au Xinjiang, au Tibet et à Hong Kong, et des droits humains en général". Et il a critiqué les pratiques commerciales et économiques jugées "déloyales" de la Chine. Ces déclarations tranchent quelque peu avec l'amabilité affichée au début de la rencontre. Les deux hommes s'étaient salués de la main, par écrans interposés, selon les images tournées de part et d'autre. Joe Biden avait estimé dans ses déclarations préliminaires que "la compétition entre les deux pays ne devait pas se transformer en un conflit, qu'il soit intentionnel ou non".

"La Chine et les Etats-Unis doivent améliorer leur communication et leur coopération", avait affirmé de son côté Xi Jinping, se disant heureux de voir "son vieil ami", pour la première fois par écrans interposés, alors que[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles