La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 526,66
    +801,15 (+2,79 %)
     
  • Nasdaq

    10 825,08
    +249,46 (+2,36 %)
     
  • Nikkei 225

    26 215,79
    +278,58 (+1,07 %)
     
  • EUR/USD

    0,9808
    +0,0007 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 980,75
    +289,58 (+1,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    445,40
    +10,04 (+2,31 %)
     
  • S&P 500

    3 682,23
    +96,61 (+2,69 %)
     

Taïwan: réunification pacifique ou usage de la force, la Chine dévoile sa doctrine

JAMESON WU

En pleine crise avec Taïwan, la Chine a publié hier un livre blanc expliquant pourquoi et comment elle compte reprendre ce territoire. Alors que Pékin propose en priorité une réunification pacifique, la deuxième puissance mondiale n'hésite pas à brandir la menace militaire contre toute volonté indépendantiste. La doctrine n'a guère changé : ce document mentionne le recours au principe du "un seul pays, deux systèmes". Le précédent de Hong Kong incite à la prudence.

Pékin a publié hier son sur Taïwan depuis que Xi Jinping est arrivé au pouvoir. Sans surprise, le livre commence par rappeler que la Chine "ne tolérera aucune interférence étrangère à Taiwan". La publication de ce document, juste après les manœuvres militaires autour de l’île en réponse à la , est une forme d’avertissement destiné aux chancelleries occidentales.

Le livre reprend l’essentiel des déclarations du 18ème congrès du Parti Communiste chinois en 2012 à l’arrivée de Xi Jinping. Pékin se targue d’avoir cherché à promouvoir la paix et la stabilité de la région et d’avoir travaillé à la réunification de l’île mais déplore que "les autorités taïwanaises, dirigées par le DPP (Parti progressiste démocratique) aient redoublé leurs efforts pour diviser le pays" tandis que "des forces extérieures tentaient d’exploiter Taïwan aux dépens de la Chine, empêchant le pays d’achever sa réunification."

La doctrine n'a guère changé

Ce n’est pas la première fois que le Parti Communiste Chinois publie un tel livre blanc. Le premier remonte à 1993 et le second à 2000. Depuis, la doctrine n’a guère changé. Le nouveau livre blanc rappelle que Taïwan est une partie intégrante de la Chine. Ce document remonte à l'an 230 pour trouver les premiers éléments historiques montrant l’existence de relations entre l’île et la Chine à l’époque des Trois Royaumes.

Toujours selon le livre blanc, les Néerlandais ont colonisé Taïwan en 1624 avant d’être expulsé par le Général Zheng Chenggong. En 1885, Taiwan est devenue la 20ème province de Chine. Cette interprétation de l'histoire de la Chine ne fait pas l'unanimité chez les historiens.

Ce n'est pas exagéré, c'est faux

Lu Shaye, ambassadeur de Chine en France, martèle la position de Pékin sur les plateaux de télévision français, déclarant par exemple sur LCI que "Taïwan a été sous l’administration de la Chine depuis 230 après JC, beaucoup plus tôt que l’apparition de la France". Cette déclaration ne fait que reprendre, en les simplifiant, les[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi