Marchés français ouverture 37 min
  • Dow Jones

    34 639,79
    +617,75 (+1,82 %)
     
  • Nasdaq

    15 381,32
    +127,27 (+0,83 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1289
    -0,0017 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    23 675,78
    -113,15 (-0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    50 317,75
    -518,04 (-1,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 445,74
    +6,86 (+0,48 %)
     
  • S&P 500

    4 577,10
    +64,06 (+1,42 %)
     

Taïwan: le ton monte entre la Chine et les Etats-Unis

·2 min de lecture

La présidente de Taïwan a confirmé la présence de soldats américains, en faible nombre, sur le sol de l’île. La Chine "s'oppose fermement" aux contacts militaires entre Taïwan et les Etats-Unis, a rétorqué Pékin.

La guerre des mots, avant la guerre tout court ? Après la confirmation par la présidente de Taïwan Tsai Ing-wen de la présence sur son sol d'un petit nombre de soldats américains, la Chine a violemment répondu jeudi 28 octobre, fustigeant la présence de militaires américains sur une île qu’elle revendique. "Nous nous opposons fermement à toute forme d'échanges officiels et de contacts militaires entre les Etats-Unis et Taïwan", a déclaré devant la presse un porte-parole de la diplomatie chinoise, Wang Wenbin. Pékin considère Taïwan comme l'une de ses provinces bien qu'il ne contrôle pas l'île de 23 millions d'habitants.

Dans une interview à CNN diffusée mercredi 27 octobre, Tsai Ing-wen a affirmé que la menace chinoise sur le territoire est de plus en plus grande "chaque jour". Interrogée sur la présence de soldats américains à Taïwan, elle a répondu qu'ils ne sont "pas aussi nombreux que ce que les gens pensent", mais elle a dit faire "confiance" aux Etats-Unis pour qu'ils défendent son île face à la Chine.

Début octobre, un responsable américain ayant requis l'anonymat avait confirmé la présence de soldats américains comme formateurs, après des informations du Wall Street Journal. "Il y a deux groupes, des soldats des forces spéciales et des forces conventionnelles", avait-il dit à l'AFP, précisant que les premiers, présents "depuis moins d'un an", sont "moins de 20" et la force conventionnelle, déployée par rotations, n'est "pas importante". Selon la présidente taïwanaise, "nous avons un large éventail de coopération avec les États-Unis visant à accroître notre capacité de défense". La présidente s'est déclarée "confiante" sur le fait que les Etats-Unis contribueront à défendre Taïwan contre la Chine si nécessaire.

Incursions aériennes chinoises

S'adressant aux députés jeudi, le ministre taïwanais de la Défense, Chiu Kuo-cheng, a déclaré que les troupes américaines et taïwanaises étaient depuis longtemps en contact. "Nous avons des échanges de personnel et (les [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles