Marchés français ouverture 5 h 47 min
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,72 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,83 (-1,92 %)
     
  • Nikkei 225

    27 863,80
    -165,77 (-0,59 %)
     
  • EUR/USD

    1,1297
    -0,0020 (-0,18 %)
     
  • HANG SENG

    23 570,69
    -196,00 (-0,82 %)
     
  • BTC-EUR

    43 314,96
    -317,86 (-0,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 257,94
    -183,82 (-12,75 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     

Taïwan et le Japon se tendent la main pour fournir des soins critiques

·3 min de lecture

HSINCHU, Taïwan, November 25, 2021--(BUSINESS WIRE)--Le Japon a fait don de cinq lots de vaccin AZ COVID-19 à Taïwan, et Taïwan a retourné la faveur en apportant un traitement à une Japonaise de 20 ans atteinte d'une tumeur cérébrale maligne, au Boron Neutron Capture Therapy Center (BNCTC) de la NTHU. Le traitement ayant fonctionné, la jeune femme a pu reprendre ses études.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20211125006117/fr/

A Japanese woman (center, holding teddy bear with a graduation cap) in front of the NSTDC with the medical team after receiving BNCT for a malignant brain tumor. (Photo: National Tsing Hua University)

Chargé du traitement, le docteur Yi-Wei Chen du service d'oncologie au Taipei Veterans General Hospital (TVGH) a déclaré que seuls Taïwan et le Japon disposent de centres médicaux utilisant la thérapie basée sur la capture des neutrons par le bore (BNCT) pour traiter le cancer. Toutefois, le ministère japonais de la Santé, du Travail et des Prestations sociales n'a pas encore approuvé la BNCT pour le traitement de tumeurs cérébrales malignes, laissant ainsi Taïwan comme la seule source de traitement pour les tumeurs cérébrales malignes difficiles à traiter chirurgicalement.

Le Dr Chen a déclaré que la patiente japonaise souffrait d'un rhabdomyosarcome du conduit auditif droit diagnostiqué à l'âge de six ans. Après une chirurgie et une chimiothérapie, sa condition est restée stable pendant un certain temps. La tumeur est subitement réapparue en 2018, avant de former des métastases dans le cerveau postérieur. Une fois qu'il a été déterminé qu'il s'agissait d'une tumeur maligne de la gaine nerveuse périphérique, la patiente a suivi un traitement à particules lourdes et une thérapie CyberKnife au Japon, mais la tumeur a encore récidivé.

La décision a donc été prise de se rendre à Taïwan, en avril 2021, en vue d'une BNCT. La tumeur avait alors une taille de 6 à 7 cm, mais après le premier cycle de rayons au THOR BNCT Cancer Center, la tumeur a diminué de 80%, et la pression sur son cou s'est considérablement allégée, à la grande joie de l'équipe médicale. De retour au Japon, la patiente a toutefois présenté des signes de récidive à la fin juillet, et il lui a été conseillé de retourner à Taïwan pour un second cycle de rayons.

Elle s'est rendue au THOR BNCT Cancer Center pour suivre son traitement le 17 septembre. Après l'injection du médicament au bore 10 et une séance de 20 minutes de rayonnement neutronique, la patiente a pris une photo de groupe devant le NSTDC avec toute l'équipe médicale, qui lui a remis un ourson en peluche coiffé d'un chapeau de remise des diplômes pour symboliser sa victoire sur le cancer. La patiente a ensuite remercié l'équipe médicale dans un anglais parfait.

En étroite collaboration avec le TVGH, le BNCTC a traité plus d'une centaine de patients du monde entier, y compris d'Espagne, du Brésil, d'Australie, de Singapour, du Japon et de Chine.

La BNCT est un type de radiothérapie ciblée durant laquelle le patient reçoit tout d'abord une injection d'un médicament contenant du bore. Une fois que le médicament s'est accumulé dans la tumeur, le faisceau à neutrons du réacteur nucléaire est utilisé pour irradier la tumeur, et les particules de haute énergie générées par la réaction de capture des neutrons par le bore tue les cellules tumorales, sans endommager les cellules saines voisines. La BNCT convient donc aux traitement de cancers diffus et de cas où une intervention chirurgicale est contre-indiquée.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20211125006117/fr/

Contacts

Holly Hsueh
NTHU
(886)3-5162006
hoyu@mx.nthu.edu.tw

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles