La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 507,94
    +782,43 (+2,72 %)
     
  • Nasdaq

    10 817,99
    +242,37 (+2,29 %)
     
  • Nikkei 225

    26 215,79
    +278,58 (+1,07 %)
     
  • EUR/USD

    0,9803
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 988,77
    +273,27 (+1,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    445,37
    +10,02 (+2,30 %)
     
  • S&P 500

    3 680,50
    +94,88 (+2,65 %)
     

Taïwan accuse la Chine de préparer une invasion et mène des exercices militaires

Johnson Lai/AP/SIPA

Taïwan organise ce mardi 9 août des exercices militaires simulant la défense de l'île en cas d'attaque de la Chine. Taipei accuse Pékin de préparer son invasion à travers les manoeuvres militaires organisées en représailles de la visite de Nancy Pelosi.

L'armée de a mené ce mardi 9 août un exercice d'artillerie à balles réelles simulant la défense de l'île contre une invasion chinoise que le chef de la diplomatie accuse Pékin de préparer.

Un journaliste de l'AFP sur place a constaté le début des opérations dans le comté de Pingtung (sud) peu après 00h40 GMT, avec des tirs de fusées éclairantes et d'artillerie. L'exercice s'est terminé vers 01h30 GMT, a indiqué Lou Woei-jye, porte-parole du huitième corps d'armée de Taïwan.

Les exercices, avec un deuxième prévu jeudi, impliqueront le déploiement de plusieurs centaines de soldats et d'environ 40 obusiers, a indiqué l'armée.

La a lancé la semaine dernière ses plus importantes manoeuvres militaires autour de Taïwan, en réponse à la visite de la présidente de la Chambre des représentants, , la plus haute responsable américaine à se rendre sur l'île autonome depuis des décennies.

Pékin "a utilisé les exercices et sa feuille de route militaire pour préparer l'invasion de Taïwan", a lancé Joseph Wu lors d'une conférence de presse à Taipei après les manoeuvres taïwanaises. "La véritable intention de la Chine est d'altérer le statu quo dans le détroit de Taïwan et dans toute la région".

"Elle mène des exercices militaires et des tirs de missiles à grande échelle, ainsi que des cyberattaques, une campagne de désinformation et une coercition économique afin d'affaiblir le moral de la population à Taïwan", a-t-il ajouté.

La Chine estime que Taïwan, qui compte environ 23 millions d'habitants, est l'une de ses provinces, qu'elle n'a pas encore réussi à réunifier avec le reste de son territoire depuis la fin de la guerre civile chinoise (1949).

M. Lou a assuré lundi que les exercices taïwanais étaient déjà programmés et qu'il ne s'agissait pas d'une réponse aux exercices chinois en cours.

L'île organise régulièrement des exercices militaires simulant une invasion chinoise. La dernière en date, le mois dernier, où elle s'est entraînée à repousser des attaques depuis la mer lors d'[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi