Marchés français ouverture 4 h 5 min
  • Dow Jones

    33 970,47
    -614,41 (-1,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 713,90
    -330,06 (-2,19 %)
     
  • Nikkei 225

    29 898,57
    -601,48 (-1,97 %)
     
  • EUR/USD

    1,1736
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    24 067,92
    -31,22 (-0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    36 699,93
    -2 844,92 (-7,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 075,64
    -58,74 (-5,18 %)
     
  • S&P 500

    4 357,73
    -75,26 (-1,70 %)
     

Témoignages: ces Français qui ont changé de vie

·2 min de lecture

Chimiste devenue formatrice en coiffure, analyste financier devenu boucher, entrepreneur redevenu étudiant... La pandémie a donné des fourmis dans les jambes aux Français. Témoignages de quatre d'entre eux qui ont sauté le pas du changement de vie.

A 30, 40 ou 50 ans, comment se déroule un changement de vie? Travail, cadre de vie, vie privée... Les aspirations au changement des Français n'ont jamais été aussi pressantes. Témoignages de quatre d'entre eux qui ont réussi .

  • Augustin Paluel-Marmont: "Savoir se mettre en jachère intellectuelle"

Etudiant à l'institut catholique de Paris, il vise un diplôme d'Etat de médiateur familial

Il reçoit dans la cuisine, en tee-shirt, jeans et baskets, simple et souriant. Un de ses enfants déguste ses céréales du matin sur un coin de table. Cela fait trois ans que le cofondateur de à . Il ne le regrette pas, parle d’"une expérience géniale pendant quinze ans. Mais les deux dernières années, j’étais épuisé, cramé, et j’ai mis du temps avant d’accepter de passer la main". Une période folle où en plus de la direction de la "Bananeraie", siège de l’entreprise, avec son copain d’enfance et associé Michel de Rovira, Augustin Paluel-Marmont s’est impliqué dans le groupe immobilier familial, avant de s’en éloigner définitivement. "J’ai aussi fondé avec mon épouse une famille de cinq enfants qui mérite beaucoup de temps et d’attention."

Au sortir de cette période "émotionnellement très intense", Augustin "se met en jachère intellectuelle". "Cela m’est déjà arrivé, c’est une phase de transition pendant laquelle je multiplie les expériences et les prises d’information", explique ce quadragénaire enthousiaste. Après la Bananeraie, il a été professeur suppléant d’économie dans un lycée parisien pendant une année. "Je n’étais pas exceptionnel mais j’ai fait de belles rencontres et j’ai vu la réalité de ce métier payé 1.504 euros bruts par mois." Aujourd’hui, il est redevenu étudiant: "Je prépare un diplôme d’Etat de médiateur familial à la Catho de Paris". Deux ans de cours, un mémoire à rédiger et un stage pratique. Passé par l’, il a déjà un CAP de boulangerie et suivi des cours de pâtisserie en formation continue. Grande nouveauté, le trublion est désormais considéré comme un sag[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles